Louis Maurin

De Wikimanche

Louis Maurin par l'agence Meurisse, en 1934.

Louis Félix Thomas Maurin, né à Cherbourg le 5 janvier 1869 [1] et mort à Paris le 6 juin 1956 [2], est un militaire et homme politique de la Manche.

Carrière

Louis Maurin fait ses études au lycée de Toulon, au collège d'Harcourt à Paris et entre en 1888 à l'Ecole polytechnique devenant officier d'artillerie à sa sortie.

Colonel en 1916, général de brigade en 1918, il est fait général de division en 1921[3], grade auquel il finit sa carrière.

Inspecteur général de l'Artillerie et membre de la commission mixte des Travaux publics[3], il est ministre de la Guerre du 8 novembre 1934 au 7 juin 1935 dans les gouvernements dirigés par Pierre-Étienne Flandin et Fernand Bouisson, puis de nouveau du 24 janvier au 4 juin 1936 dans le gouvernement d'Albert Sarrault.

Comme ministre de la Guerre, il estime que la Ligne Maginot suffit à défendre efficacement la France.

Louis Maurin est le père du chef d'état-major de l'Armée de l'air (1967-1969) Philippe Maurin (1913-2008) et du chef d'État-Major des armées (1971-1975) François Maurin (1918-2018).

Distinction

Il est grand-croix de la Légion d'honneur en 1933 [4].

Notes et références

  1. « Acte de naissance n° 8 », Archives de la Manche, archives communales de Cherbourg, registre de l'état-civil des NMD (1869), 3E 129/203, page 4/234.
  2. « Acte de décès n° 640 », Archives de Paris, archives communales de Paris 5e arrondissement, registre de l'état-civil des décès (1956), 05 5D 292, page 5/31.
  3. 3,0 et 3,1 Qui êtes-vous ? Annuaire des contemporains, notices biographiques, Volume 3, Ed. Piero, 1924.
  4. Notice n° C-212445, Base Léonore, Archives nationales, site de Fontainebleau, cote 19800035/226/29781