Différences entre les versions de « Claude Gallien »

De Wikimanche

m (+ précis)
(Correction historique)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Claude Gallien''', né à [[Cherbourg]] le [[9 septembre]] [[1920]], est un déporté de la [[Manche]].
'''Claude Gallien''', né à [[Cherbourg]] le [[9 septembre]] [[1920]], est un déporté de la [[Manche]].


Arrêté, Claude Gallien est interné au camp de concentration de Neuengamme situé au sud-est de Hambourg (Allemagne). Il s'y voit attribuer le matricule 79873 <ref> Ce matricule sera tatoué sur son avant-bras gauche. </ref>.  
Arrêté, Claude Gallien est interné au camp de concentration de Neuengamme situé au sud-est de Hambourg (Allemagne). Il s'y voit attribuer le matricule 79873.  


À partir de la mi-avril [[1945]], les SS évacuent le camp de Neuengamme. Les déportés restants sont transférés vers Lübeck, puis embarqués sur des navires. Le [[3 mai]] 1945, des avions britanniques, trompés sur la nature des transports, attaquent les navires en baie de Lübeck-Neustadt. Deux bâtiments sombrent ; il n'y a que 450 à 500 survivants.
À partir de la mi-avril [[1945]], les SS évacuent le camp de Neuengamme. Les déportés restants sont transférés vers Lübeck, puis embarqués sur des navires. Le [[3 mai]] 1945, des avions britanniques, trompés sur la nature des transports, attaquent les navires en baie de Lübeck-Neustadt. Deux bâtiments sombrent ; il n'y a que 450 à 500 survivants.
Ligne 9 : Ligne 9 :
Lorsque les troupes britanniques  pénètrent dans le camp le [[5 mai]] 1945, ils trouvent un camp vide.
Lorsque les troupes britanniques  pénètrent dans le camp le [[5 mai]] 1945, ils trouvent un camp vide.


==Notes et références==
<references />


==Source==
==Source==

Version du 4 octobre 2017 à 15:55

Claude Gallien, né à Cherbourg le 9 septembre 1920, est un déporté de la Manche.

Arrêté, Claude Gallien est interné au camp de concentration de Neuengamme situé au sud-est de Hambourg (Allemagne). Il s'y voit attribuer le matricule 79873.

À partir de la mi-avril 1945, les SS évacuent le camp de Neuengamme. Les déportés restants sont transférés vers Lübeck, puis embarqués sur des navires. Le 3 mai 1945, des avions britanniques, trompés sur la nature des transports, attaquent les navires en baie de Lübeck-Neustadt. Deux bâtiments sombrent ; il n'y a que 450 à 500 survivants.

Survivant, Claude Gallien est libre à cette date.

Lorsque les troupes britanniques pénètrent dans le camp le 5 mai 1945, ils trouvent un camp vide.


Source

  • Fondation pour la mémoire de la déportation.

Liens internes