Élise Thomas

De Wikimanche

Révision datée du 4 octobre 2020 à 19:57 par Momo50 (discussion | contributions) (articles connexes + lien externe)

Élise Thomas, pour l'état civil Élise Georgette Alphonsine André, née à Boissey (Calvados) le 27 août 1899 [1] et morte à Saint-Quentin-sur-le-Homme le 13 novembre 1979 [2], est une personnalité remarquable de la Manche, « Juste parmi les nations ».

Biographie

Élise André est mariée avec Paul Thomas, ils ont deux enfants de onze et quinze ans en 1942.

Élise et Paul Thomas sont maraîchers à Saint-Loup. Leur stand au marché d'Avranches est voisin de celui de la famille Rozental, forains, juifs polonais émigrés en France. Lorsque M. Rozental et son fils Jacques sont arrêtés, le 14 juillet 1942, Estelle Rozental leur fille n'a que trois semaines, et Mme Rozental est laissée en liberté. Fin octobre, les allemands reviennent arrêter la jeune femme, qui est internée à la prison locale avec son bébé. Élise Thomas intervient pour garder Estelle, comme convenu en cas de force majeure. Les Rozental et le petit Jacques périssent dans les camps de l'est.

Les Thomas s'occupent d'Estelle, restée seule au monde, et l'élèvent avec leurs propres enfants et décident de la garder à la Libération.

Distinction

Hommage

  • Le 23 janvier 2013, Estelle Rozenthal accompagne 150 lycéens bas-normands à Auschwitz, parmi eux, des élèves du lycée Littré d'Avranches qui ont raconté son histoire en bande dessinée [3]

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1979.
  2. « Acte de décès n° 11 - État-civil de Saint-Quentin-sur-le-Homme - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1979.
  3. « 150 lycéens de Basse-Normandie à Auschwitz », FR3 Normandie, 24 janvier 2014 (lire en ligne).

Article connexe

Lien externe