Victor Gastebois

De Wikimanche

Victor Gastebois en 1932.

Victor Louis Gastebois, né à Martigny le 3 juin 1871 [1] et mort à Parigny le 6 janvier 1938, est un historien de la Manche.

Biographie

Bachelier, il termine ses études en obtenant le grade de licencié ès lettres de l'université en 1896[2].

Il enseigne aux collèges de Château-Gontier (Mayenne), Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais), Quimper (Finistère) et Coutances [2].

Marié le 3 septembre 1905 avec Jeanne Mulard, originaire de Saint-Pol-sur-Ternoise (Pas-de-Calais), ils ont trois enfants : Jacques, André et Denise[2].

Lieutenant de l'Armée territoriale, il devient principal du collège de Mortain de 1909 à 1920. Pendant cette période, il participe à toute la guerre de 1914-1918 avec le grade de capitaine aux 86e Régiment d'Infanterie territorial, 288e RIT et 342e RIT. Il est démobilisé en janvier avec le grade de commandant.

Il rejoint son poste de principal à Mortain qu'il quitte pour le collège Mézerey d'Argentan (Orne) [3] le 1er septembre 1920, jusqu'en décembre 1932. Il est admis à la retraite le 1er janvier 1933 [2].

Il est également le directeur et fondateur de la Revue du Mortainais en 1911 [3]. Il est correspondant permanent de l’Éducation Nationale, lauréat de l'Académie française et officier de l'instruction publique [2].

Sa famille conserve encore le souvenir de la famille Guilmard et possède, accrochés aux murs, le sabre d'officier ainsi qu'une miniature représentant le chef de bataillon Jacques Philippe Guilmard [2].

Distinction

Il est chevalier de la Légion d'honneur [3] et titulaire de la croix de guerre 14-18 avec deux citations [2].

Hommage

La médiathèque municipale de Mortain porte son nom depuis le 29 avril 1997.

Bibliographie

Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles sur l'histoire du Mortainais (sa petite patrie)[4].

  • Martigny, histoire d'une commune du Mortainais, impr. Siraudeau, Angers, 1904, couronné par l'Académie française
  • L'amiral Tourville, impr. Daireaux, Coutances, 1907
  • Les généraux du Mortainais : Millet, Lecapitaine, Graindorge, Legendre, de Mézenge, Letellier-Blanchard, de Villaine Blondell de Néron, Mortain, 1913
  • Pages d'Histoire du Mortainais, 1929
  • Le Vieux Mortain, impr. G. Lepelletier, Mortain, 1930 (deux volumes) (lire en ligne)
  • Légendes et histoires du Mortainais, 1932
  • L'abbaye de Savigny en 1751, 1934
  • Les derniers moines de l'abbaye de Savigny, 1937

Notes et références

  1. - Acte de naissance n° 25 (lire en ligne).
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 et 2,6 « Généalogie de Charly Guilmard », geneanet.org (voir en ligne), consulté le 16 juillet 2016.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Data.bnf.fr
  4. « Martigny », canton-saint-hilaire.over-blog.com, 9 février 2012, (voir en ligne), consulté le 16 juillet 2016.

Lien externe