Tranchée des Anglais (Granville)

De Wikimanche

Tranchée des Anglais
Tranchée des Anglais (2).JPG
Tranchée des Anglais (1).jpg
Entrée de la plage de Granville. La passerelle est enlevée en 1911 donc la photo est prise après cette date.

La tranchée des Anglais, aussi tranchée aux Anglais, est une ancienne voie de Granville.

Histoire

La tranchée des Anglais a une origine historique lointaine, du temps où les Anglais contrôlaient la Normandie, au 15e siècle.

En 1439, Sir Thomas Scalles découvre la Roque de Lihou et l'achète à Jean d'Argouges. Il y construit une enceinte fortifiée et se décide à creuser dans la falaise pour lui donner un protection insulaire, à l'image de l'îlot du Mont-Saint-Michel, resté français.

La tranchée creusée fait sept mètres de largeur sur dix-huit mètres de profondeur avec vingt mètres à la base afin que le flux montant du nord rejoigne le Boscq et la mer côté sud. Granville devient alors une île plus grande que le Mont-Saint-Michel[1].

Cette tranchée était franchie par une passerelle, d'abord en bois, puis remplacée en 1886 par une passerelle de fer. Cette dernière disparaît du paysage urbain granvillais en 1911 lors de la construction du Casino de Granville et du Normandy Hôtel qui a nécessité l'élargissement de la tranchée aux Anglais.

Situation

Elle correspond aujourd'hui à la place du Maréchal-Foch. La dénomination de tranchée des Anglais est encore utilisée au milieu du 20e siècle.

Notes et références

  1. Histoire de Granville, Site Internet officiel de la ville de Granville (Lire en ligne)

Articles connexes