Tapisserie de Pirou

De Wikimanche

Extrait de la tapisserie de Pirou.
Extrait sous vitrine.

La tapisserie de Pirou est une broderie de la Manche, située à Pirou.

Exécutée entre 1976 et 1992 en laine sur toile de lin, la broderie est l'œuvre de Thérèse Ozenne, sur un texte et des esquisses de l'abbé Marcel Lelégard.

Longue de 58 mètres, la toile raconte, sur le mode de la tapisserie de Bayeux, et avec humour, la conquête de l'Italie du Sud et de la Sicile par les Normands du Cotentin, en particulier la famille de Hauteville.

Elle est exposée au château de Pirou entre mai et septembre, dans la salle des plaids où le seigneur rendait la justice.

La brodeuse

Thérèse Ozenne née à Céaux en 1939, infirmière de profession, découvre la tapisserie de Bayeux en 1971 et, en en reproduisant des scènes, s'initie au point de Bayeux jusqu'en 1976 [1]. Cette année là, la presse lui consacre un article lors d'une exposition à Avranches, organisée par la société d'archéologie d'Avranches [1]. Sollicitée par l'abbé Marcel Lelégard, Thérèse Ozenne consacre alors trois heures par jour à la réalisation de la tapisserie de Pirou, selon les esquisses de l'abbé. Après 16 ans de travail, elle s'arrête au décès de l'abbé en 1994 [1]. Thérèse Ozenne est promue dans l'ordre des arts et des lettres en août 1984 et chevalier de l'ordre national du mérite en 2008 [1]. Elle décède le 23 octobre 2009 et est inhumée au cimetière de Céaux [1].

La technique

Le dessin est décalqué sur la toile de lin avant d'être brodé avec une aiguille à tapisserie. La laine à broder de quatre fils est dédoublée pour les contours des sujets qui sont brodés au point de tige. Le remplissage se fait au point lancé avec les quatre fils ; les points lancés sont repris par des points perpendiculaires, les barrettes maintenues par des picots, espacés de 0,5 cm avec la laine dédoublée.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Panneau d'information près de la tapisserie