Robert Le Goupil

De Wikimanche

Robert Louis Guy Le Goupil, né à Caen (Calvados) le 8 juin 1951 [1] et mort à Coutances le 17 janvier 2006 [2], est une personnalité sportive de la Manche, athlète de son état et spécialiste du triple saut.

Carrière

Robert Le Goupil est licencié à l'AS Tourlaville [3] jusqu'en 1975 avec son ami Marcel Lebaron, lui aussi international. À partir de 1976, il prend sa licence au "Stade français", club de Paris.

Il est sélectionné 5 fois en équipe de France juniors, sacrée meilleure équipe européenne en 1969, devant l'Union soviétique[4], de 1969 à 1973. De 1970 à 1977, il est sélectionné 11 fois en équipe de France internationale A.

En 1969 ou 1970, il rejoint le bataillon de Joinville. Il est par la suite désigné porte-drapeau de l'équipe de France d'athlétisme par son capitaine Marcel Lebaron[4].

Palmarès

Le 19 avril 1970, au stade Hélitas à Caen (Calvados), il établit la meilleure performance française toutes catégories, avec un saut de 15,40 m [3]. Deux semaines plus tard, au même endroit, il égale le record de France avec 15,19 m [3]. Dix jours après, à Paris, au stade Charléty, il bat son record de France un saut de 15,67 m, empochant au passage le titre de champion de France ASSU [3].

En juillet 1970, il devient champion de France junior [3]. Il est sélectionné en équipe de France, qui en fait son capitaine [3].

En septembre, aux championnats d'Europe qui ont lieu au stade de Colombes, il est victime d'une élongation et ne peut disputer sa chance [3].

Le 26 août 1973, à Prague (République tchèque), il réalise un bond de 16,15 m.

Le 7 juin 1976, à Paris, au stade Charléty, il réalise un saut de 16,54 m [5]. Cette performance en fait, selon la Fédération française d'athlétisme (FFA), l'un des « 200 meilleurs athlètes français de tous les temps », et le 20e du triple saut [5].

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2006.
  2. « Acte de décès n° 13 - État-civil de Coutances - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2006.
  3. 3,0 3,1 3,2 3,3 3,4 3,5 et 3,6 « 60 ans de sport dans la Manche » (1945-1974), vol. 1, La Presse de la Manche, hors-série, décembre 2005, p. 56.
  4. 4,0 et 4,1 Portrait de Marcel Lebaron, mairie-tourlaville.fr (lire en ligne)
  5. 5,0 et 5,1 « Les 200 meilleurs athlètes de tous les temps », site internet de la Fédération française d'athlétisme, consulté le 20 janvier 2013.