Pierre Harel

De Wikimanche

Pierre Harel, né à Cerisy-la-Salle en 1749 et mort à Cerisy-la-Salle le 2 avril 1826 [1], est une personnalité catholique de la Manche.

Un ministère agité

Pierre Harel est condamné à la déportation en 1792 pour avoir refusé de prêter serment à la Constitution civile du clergé, mais il parvient à fausser compagnie à ses gardiens avant son embarquement.

Il revient alors à Montpinchon où il exerçait son ministère avant la Révolution. Il y mène une vie clandestine jusqu’en 1799. Revenu cette année-là dans sa paroisse natale, il y est dénoncé et arrêté à nouveau pour ses sympathies royalistes. Il est emprisonné pendant près de deux ans au Mont-Saint-Michel. Libéré en 1801, il revient poursuivre son ministère à Montpinchon jusqu’à son décès.

Il est maire de Cerisy-la-Salle de 1818 à la date de son décès.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147

Notes et références

  1. Acte de décès n°30 - État civil de Cerisy la Salle.