Normandie Express

De Wikimanche

Le Normandie Express à quai à Caen le 8 novembre 2012.
À quai à Caen.

Le Normandie Express est un bateau de la Manche.

Histoire

Il est construit en 2000 par les chantiers Incat Tasmania Pty. Ltd. de Hobart (Tasmanie, Australie)[1].

Il est lancé le 29 juillet 2000 et baptisé Incat Tasmania. Il est utilisé pendant les Jeux Olympiques de Sydney pour différentes missions[1].

De 2000 à 2003, il assure la liaison entre Wellington et Picton, en Nouvelle-Zélande, sous le nom de The Lynx[1].

Après un passage à Hobart, Brittany Ferries affrète en décembre 2004 le bateau qui est rebaptisé en janvier 2005 Normandie Express[1].

En janvier 2005, le bateau se rend en Indonésie pour venir en aide aux victimes du tsunami, avant de rejoindre Caen[1].

À partir du 15 mars 2005, le Normandie Express assure les liaisons Caen-Portsmouth ou Cherbourg-Portsmouth[1].

Le bateau passe sous pavillon français en février 2006 et est officiellement acheté par la Brittany Ferries le 5 mars 2007[1].

Le Normandie Express passe sur la ligne Le Havre-Portsmouth à partir du 19 mai 2013[1].

À l'été 2016, il est affecté à la ligne Cherbourg-Portsmouth [2].

Caractéristiques

Il mesure 97,22 m de long et 26,60 de large[1].

Les quatre moteurs Fyra Ruston dégagent une puissance de 28 320 kW[1].

Le bateau atteint une vitesse commerciale de 37 nœuds et, en cas de besoin, une vitesse maximale de 44 nœuds[1].

900 passagers et 260 véhicules sont admis à bord[1].

Notes et références

  1. 1,00 1,01 1,02 1,03 1,04 1,05 1,06 1,07 1,08 1,09 1,10 et 1,11 faktaomfartyg.se, consulté les 11 mai 2011 et 16 janvier 2014 (lire en ligne).
  2. « Le Normandie Express en renfort à Cherbourg », Ouest-France, 28 avril 2016.