Manoir de la Horie (Granville)

De Wikimanche

Manoir de la Horie

Le manoir de la Horie est une demeure historique de la Manche située à Granville.

Le bâtiment du 18e siècle est dans un parc ombragé de grands arbres et de conifères. Ses communs permettent d'avoir une vue circulaire sur la mer. À l'ouest, une gloriette permettant de voir l'entrée du port, tombée en ruine, a été détruite. Au sud-ouest une aumônerie au plafond lambrissé permet de recevoir la famille.

Louis Jacques Épron de la Horie acheta ce manoir pour sa seconde épouse, Marie-Elisabeth de Rosamel.

Il est un temps maison de vacances de l'enseignement libre qui construit un collège sur le domaine (aujourd'hui inoccupé) dominant le rond-point d'Hacqueville) .

En 2018, l'association diocésaine Saint-Yves, propriétaire des lieux, signe un compromis de vente avec le groupe Eiffage qui projette de bâtir une résidence pour seniors de 110 logements[1].

Situation

La propriété est située dans le triangle formé par les rues de la Horie, Jeanne-Jugan et Saint-Gaud

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. « La Horie bientôt vendue ? », La Manche Libre, 13 janvier 2018