Louis Pouret-Roquerie

De Wikimanche

Louis Pouret-Roquerie, né à Geffosses le 15 mars 1752, mort à Coutances le 1er janvier 1813 [1], est un homme politique de la Manche, magistrat de profession.

Sous l'Ancien régime, il est avocat du Roi au bailliage de Valognes puis procureur du Roi au bailliage de Saint-Sauveur-Lendelin suivi de celui de Périers.

Il est élu député du Tiers-État le 30 mars 1789 et appartient à l'Assemblée constituante dont il suit la majorité. Il est élu au Conseil des Cinq-Cents pour représenter la Manche en l'an VI et en l'an VII. Il siège jusqu'au 26 décembre 1799. Il y produit un rapport sur la conservation des hypothèques et un autre sur le mode de responsabilité des agents hypothécaires. Il a été secrétaire de l'assemblée.

Il est nommé commissaire près le tribunal criminel de la Manche le 22 germinal an VIII, puis procureur impérial près de la cour de justice criminelle en 1805, et substitut à la Cour d'appel de Caen le 12 mai 1811.

Il reçoit la Légion d’Honneur le 25 prairial au XII.

Il épouse sa cousine, Marie Anne Victoire Lefebvre, fille de Louis Georges Joseph Lefebvre, seigneur de Bretteville (1730-1772). Ensemble, ils ont un fils, Louis Victor, et une fille, Aimable Victoire, qui se mariera avec Victor Rihouet.

Note et référence

  1. Acte de décès du 2 janvier 1813 - État civil commune de Coutances.

Lien externe