Jules-François Bouvattier

De Wikimanche

Jules-François Bouvattier, né à Paris le 5 novembre 1808 et mort à Coutances le 16 juin 1884, est un homme politique de la Manche.

Biographie

Fils d'un négociant, président du tribunal de commerce de la Seine puis maire du 8e arrondissement de Paris, Jules-François Bouvattier s'engage dans l'armée. Officier au 1er régiment de lancier, il démissionne en 1835 pour se marier à Avranches et s'y installer.

Élu au conseil municipal, il devient ensuite maire de la ville en 1841 [1] et conseiller général du canton d'Avranches en 1842, menant ces deux mandats locaux jusqu'en 1852 [1]. Il est de nouveau conseiller général d'Avranches de 1871 jusqu'à sa mort [1].

Le 13 mai 1849, il est élu à l'Assemblée quatrième représentant de la Manche sur 13. Il appartient à l'Union des Droites. Il vote favorablement à l'envoi d'un corps d'armée à Rome, menacée par l'armée autrichienne, la loi Falloux, et la loi restrictive du suffrage universel.

En 1850, Louis-Napoléon Bonaparte lui décerne la Légion d'honneur.

D'abord opposé au coup d'État de 1851, séquestré à la caserne du Quai d'Orsay, il adopte le parti de l'Empereur, qui le nomme sous-préfet d'Avranches en mai 1852 jusqu'à la chute de l'Empire et sa retraite le 7 août 1870.

Il se présente aux élections du 20 février 1876 dans la circonscription d'Avranches comme candidat bonapartiste, mais n'obtient que 4 446 voix contre 5 432 au républicain Hippolyte Morel. Il défait ce même adversaire le 14 octobre 1877 avec 5 503 voix, mais son élection est invalidée le 26 mars 1878 en même temps que celles de 70 députés, et les électeurs lui préfèrent finalement Morel lors du nouveau scrutin du 5 mai 1878 [2].

Il était membre de la Société d'archéologie, sciences et arts d'Avranches.

Il est le père de Jules Bouvattier, journaliste et député de la Manche.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  2. Ces candidatures et le mandat sont affectés à tort à son fils, Jules Bouvattier, par plusieurs ouvrages.

Sources

  • Dictionnaire des Parlementaires
  • N. Oursell, Nouvelle biographie normande, t. 2, 1886-1912
  • Lacaire et Laurent, « Jules-François Bouvattier », Biographie et nécrologie des hommes marquant du XIXe siècle, t. 2, 1844-1866
  • Émile Vivier, « Les élections à Avranches », Comité des travaux historiques et scientifiques, actes du 93e congrès national des sociétés savantes, Rouen-Caen, PUF, 1956
  • Dossier de carrière de sous-préfet de Jules-François Bouvattier, Archives nationales (série F1B1 - carton n° 156 41)

Lien externe