Guillaume II de Thieuville

De Wikimanche

Guillaume II de Thieuville, né à Coutances en 1277, mort au Mesnil-Garnier le 31 octobre 1345, est une personnalité religieuse de la Manche.

Seigneur du Mesnil-Garnier, il est élevé jusqu'à l'âge de quinze ans par son oncle, Raoul de Thieuville, évêque d'Avranches.

Au dècès de celui-ci en 1292, Guillaume passe sous la conduite de Robert d'Harcourt, son proche parent. Il fait l'admiration de tous quant à ses progrès dans les sciences et la vertu. Remarqué par Robert II d'Harcourt, évêque de Coutances, il s'empresse de l'attacher à son église, en qualité de chanoine et de l'élever aux fonctions d'archidiacre.

Le mérite de Guillaumme est reconnu par le suffrage du clergé de Coutances, qui le porte sur le trône épiscopal, à l'âge de trente-huit ans, immédiatement après la mort de Robert II.

Il est sacré à Rouen par Gilles Aisselin, archevêque.

En 1321 et en 1342, il assiste à des conciles provinciaux.

Guillaume II fait construire une galerie extérieure à la cathédrale, et en faisant le tour , dans laquelle la procession se déroule en temps de pluie.

Ce qui rend Guillaume de Thieuville plus célébre, c'est sa dispute avec Pierre de Cugnières, avocat conseiller au parlement de Paris. Le conflit entre les juridictions laïque et ecclésiastique porte sur la question principale : la juridiction ecclésiastique est-elle, ou n'est-elle pas, une usurpation des droits royaux ?. L' église obtient gain de cause. Pierre de Cugnières est couvert de ridicule, accusé même d'hérésie.

En 1345, commence une grande mortalité, qui dure trois ans, et qui enlève les deux tiers des hommes et des femmes, par tout le diocèse. Les caractères de cette maladie ressemblent fort à ceux du choléra-morbus. C'est à elle qu'il faut attribuer la mort de l'évêque.

Une partie de sa dépouille est inhumée dans le chœur de la cathédrale de Coutances. Son tombeau se trouvait dans l'église du Mesnil-Garnier avant d'être transféré dans le mur du cimetière au moment du changement d'emplacement de l'église.