Gilles Glin

De Wikimanche

Gilles Glin, né à Cherbourg le 29 juillet 1957, est une personnalité militaire de la Manche.

Il commande la Brigade des sapeurs pompiers de Paris (BSPP) d'août 2011 à août 2014.

Biographie

Fils d'un officier marinier de la Marine nationale breton et d'une Normande, il passe une partie de son enfance à Cherbourg, avant de rejoindre Brest (Finistère).

Il fait ses études supérieures à l'École spéciale militaire de Saint-Cyr (1978-1980) [1]. En 1984, il est affecté une première fois à la Brigade des sapeurs pompiers de Paris [1]. De 1986 à 1989, il commande la brigade des pompiers de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) [1]. Il obtient un diplôme d'ingénieur à l'École des mines de Nancy (Meurthe-et-Moselle) (1992-1994), puis suit les cours de l'École de guerre à Paris (1994-1996).

En 1997, il est détaché au Grand quartier général des puissances alliées en Europe (SHAPE) à Mons (Belgique) comme officier planificateur. En 2001-2002, il est auditeur à l'US Army War College à Carlisle (Pennsylvanie).

De 2002 à 2008, il est en poste à Lille (Nord) comme adjoint à la planification opérationnelle du ministère de la Défense.

En décembre 2008, il rejoint la Brigade des sapeurs pompiers de Paris. Promu général en août 2010 et adjoint au commandant, il prend le commandement de la brigade et de ses 8 530 pompiers le 1er août 2011 [2]. Le 14 mai 2012, il annonce la dissolution immédiate de l'équipe de gymnastique après le viol présumé d'un membre de l'équipe pour lequel onze pompiers sont mis en examen [3].

Distinctions

Il est chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du mérite.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Gilles Glin, un soldat engagé », À Paris, n° 41, hiver 2011-2012.
  2. Site de la Brigade des pompiers de Paris, consulté le 27 mai 2012 (Lire en ligne)
  3. « L'équipe de gym des pompiers de Paris dissoute suite au viol présumé d'un engagé », AFP, 14 mai 2012, 20 h 54.