François Desrues

De Wikimanche

François Desrues, né à La Lande-d'Airou en 1554, mort aux environs de 1620, est un historien et un écrivain de la Manche.

Il est, comme historien, l'auteur d'Antiquités des plus célèbres villes de France, et, comme littérateur, de plusieurs ouvrages, dont Les Marguerites françaises [1].

François Desrues peut être considéré comme l’auteur du premier guide touristique. En 1605, le grand imprimeur coutançais Jean Le Cartel publie en effet un des ses ouvrages intitulé Les antiquités, fondations et singularités des plus célèbres villes, chasteaux et places remarquables du royaume de France avec les choses plus mémorables advenues en iceluy. Ce « guide » eut des rééditions à travers tout le pays et suscita  bien des vocations de voyageurs. Il y décrivait tous les « délices » des provinces de France [2].

Œuvres

  • Les Antiquités, fondations et singularités des plus célèbres villes, châteaux et places remarquables du Royaume de France avec les choses les plus mémorables advenues en iceluy, Lecanuet, Coutances, 1605
  • Les Marguerites françoises, ou seconde partie des Fleurs de bien dire, Saumur, 1603

Bibliographie

  • L. Morin, Essai bibliographique sur F. Desrues, Troyes, 1925
  • Françoise Lamotte, « Note bibliographique sur François Desrues », Société d'archéologie de la Manche, Mélanges, 1re série, 1972

Notes et références

  1. André Dupont, Histoire du département de la Manche, tome V, « Le grand bailliage de 1450 à 1610 », éd. Ocep, 1979, p. 111.
  2. Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, éd. Eurocibles, Marigny, 2001.