Château de Montfort (Remilly-sur-Lozon)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Château de Montfort)
Château de Montfort.

Le château de Montfort est une demeure historique de la Manche, située à Remilly-les-Marais, dans la commune déléguée de Remilly-sur-Lozon.

Histoire

En 1522, Gilles I Le Marquetel acquiert le fief de Mons situé à Remilly, comportant le manoir de Mons qui devient le fief de Monfort, en référence au nom que les membres de la famille Le Marquetel ont ajouté au leur en 1474, en achetant un titre de noblesse [1].

La famille Le Marquetel, famille de marchands de Coutances enrichis pendant la Guerre de Cent ans grâce au commerce du vin, notamment avec l'armée anglaise connait le déclin dès la fin du XVIIe siècle[1]. Laurent Félix Hyacinthe Le Marquetel, le dernier de la famille ayant habité le château meurt seul dans un château délabré en 1755 [1].

Son gendre, Gabriel Lempereur, propriétaire du château de Saint-Pierre-Langers, veuf de la fille unique [2] du dernier habitant demande un état-des lieux à un métreur et un architecte ; le procès verbal est gardé dans le chartrier du château de Saint-Pierre-Langers [1].

Le fils de Gabriel Lempereur et Marie-Madeleine Le Marquetel meurt en 1816 sans postérité et, en 1822, son demi-frère Claude Joseph Lempereur rachète le château et le domaine [1]. Vers 1840, il fait abattre la chapelle et une grande partie de la maison seigneuriale pour réparer les fermes dépendantes du château [1] agrandir la nef de l'église de Remilly-sur-Lozon [3]. Il fait aussi démolir le cellie et le presoir pour construire une aile à la suite de la maison du garde pour y loger lors de ses passages à Remilly [1].

Vue ancienne.

À la fin du XIXe siècle, le château est vendu à M. Vermont [4]. En 1972, sa fille, Mme Cléreau, hérite d'une bâtisse totalement en ruines [4].

Le château est inscrit au titre des monuments historiques par arrêté du 29 décembre 1978 [5].

En 1980, l'Association des amis du château de Montfort rachète l'édifice pour le restaurer [1]. En juillet 2019, elle y organise, pour la première fois, une fête médiévale [6].

En 2002, un bail emphytéotique est signé entre l'association et la communauté de communes du canton de Marigny [7].

En 2014, Saint-Lô Agglo reprend le bail [7].

Le 25 juin 2022, est inaugurée la roseraie du château, dans l'ancien potager ; sur une idée de Noël Pottier, président de l'association, elle accueille 240 rosiers de David Austin [8]

Le château héberge un temps le musée de l'art du bois et, depuis 2022, le « Village des années 1930 », miniatures animées illustrant les métiers anciens et la vie villageoise au début du XXe siècle. Il accueille également des expositions temporaires.

Le blason au dessus du porche fut effacé à la Révolution, grâce aux recherches d'un historien, il a été reconstitué et taillé par les élèves du lycée professionnel La Roquelle de Coutances. Il symbolise l'union de Marie Le Marquetel et Gabriel Jacques Lempereur de Saint-Pierre-Langers en 1739 [3].

Description

On accède au château par une porte charretière voûtée et une porte piétonnière adossées à une poterne et à un bâtiment ayant fait office de corps de garde [4].

Le château se compose d'un corps de logis de style Renaissance en ruines qu'encadrent deux tours médiévales. Au sud, on remarque une échauguette avec un culot sculpté et près de la façade nord un colombier aujourd'hui découronné [4].

Le château possède aussi une porterie, une maison de garde avec la maison du XIXe, des communs restaurés à partir de 1987 et une boulangerie.

À l'époque de sa splendeur, la château comptait une trentaine de pièces [4].

Situation

Chargement de la carte...

Visites

  • En juin et septembre, les dimanches de 14 h 30 à 18 h
  • En juillet et août, du mercredi au dimanche de 14 h 30 à 18 h 30.

Administration

Tél. 02 33 55 30 11

Bibliographie

Pagnier-Cath-Montfort1.jpg
  • Gaëtan Guillot, « Ruines du château de Montfort  », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc ....Manche, partie 1, éd. Lemasle & Cie, Le Havre, 1899, p. 39-41 (lire en ligne)
  • Catherine Pagnier, Le Château de Montfort (L'univers d'une famille de gentilshommes du Cotentin du XVIe au XVIIIe siècle - Marquetel de Montfort), Cercle de généalogie et d'histoire locale de Coutances et du Cotentin, 2017
  • Benoît R. Sorel, Les Secrets de Montfort, Books on demand, 2018

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Document de visite, 3 juillet 2022.
  2. Marie Madeleine Marquetel, morte onze ans avant son père
  3. 3,0 et 3,1 Panneau extérieur au château
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 et 4,4 Ingrid Godard, « Le château de Montfort, vestige de la Renaissance », Dimanche Ouest-France, 13 juin 2021.
  5. « Notice n°PA00110558 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.
  6. Émilie Michel, « Retour au Moyen Âge au château de Montfort », Ouest-France, site internet, 20 juillet 2019.
  7. 7,0 et 7,1 Site officiel.
  8. « Rémilly-les-Marais. Une roseraie unique est sortie de terre au château de Montfort », Ouest-France, site internet, 28 juin 2022.

Lien interne

Liens externes