Bataille du Val de Saire

De Wikimanche

La bataille du Val de Saire est une célèbre bataille de la Manche, qui a lieu en 1001 [1][2] près de Saint-Vaast-la-Hougue.

Elle voit la victoire de Néel Ier, vicomte du Cotentin, sur l'armée anglo-saxonne du roi Æthelred le Malavisé (968-1016).

Le roi d'Angleterre décide de faire livrer bataille en Normandie afin de punir ses habitants d'apporter leur aide aux raids vikings et de pousser jusqu'à Rouen pour s'emparer du duc de Normandie, Richard II l'Irascible [3]. Mais le dessein paraît bien ambitieux, pour ne pas dire irréaliste compte tenu de la distance séparant le lieu de débarquement, Barfleur, de Rouen. Un raid de pillage, assez classique à l'époque, paraît plus vraisemblable [4].

Alors que les Anglais, partis de Portsmouth, ont réussi leur débarquement et commencé leurs exactions, Néel de Saint-Sauveur décide d'intervenir avec sa petite armée de chevaliers normands, grossie de paysans du Cotentin. L'attaque de Néel contre le camp anglais, opérée par surprise, est couronnée de succès. La plupart des Anglais sont tués sur place ; très peu réussissent à rembarquer et à échapper à la fureur normande. La légende raconte qu'un rare survivant confiera plus tard à Æthelred « qu'il avait rencontré en Normandie des guerriers belliqueux et forts, mais qu'il fut plus surpris encore lorsqu'il vit des femmes normandes abattre violemment les Anglais à coups de cruches sur la tête ».

Notes et références

  1. « Histoire de l'Europe et de la Méditerranée », histoire europe.fr, site internet, consulté le 6 février 2018.
  2. En 1003, selon M. D, « Saint-Vaast-la-Hougue », Cherbourg et le Cotentin, Impr. Le Maout, Cherbourg, 1905, p. 656.
  3. Guillaume de Jumièges, Histoire des Normands, éd. Guizot, 1825, p. 114-115.
  4. François Neveux, La Normandie des ducs aux rois Xe-XIIe siècles, éd. Ouest-France, 1998, p. 68.