Auguste Brohon

De Wikimanche

Auguste François Brohon, né à Coutances le 31 octobre 1760 et mort à Cérences le 20 février 1799 (2 ventôse an VII) [1], est un homme politique de la Manche.

Biographie

Il est le fils de Jacques Brohon (1730-1804), seigneur de la Hogue, et de Guillemette Gosselin [2].

Il est lieutenant général civil et criminel au bailliage de Cérences [2].

Il est maire de Cérences de 1790 à 1791.

Pendant la Révolution, le 24 germinal an V, il est élu député de la Manche au Conseil des Cinq-cents avec 344 voix [2]. Mais son élection est invalidée le 18 fructidor suivant [2].

Il meurt célibataire le 20 février 1799, âgé de 38 ans.

Notes et références

  1. – Acte de décès – Page 150/275.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français de 1789 à 1889.

Article connexe