André Landault

De Wikimanche

André Landault, né à La Haye-Pesnel le 27 juillet 1913, est un écrivain de la Manche.

Il fait ses études à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor, alors Côtes-du-Nord). Il est diplômé de l'École supérieure de commerce de Rouen (Seine-Maritime, alors Seine-Inférieure).

Il se marie en 1935 avec Yvonne dont les parents tiennent un magasin de lingerie féminine et de matériel orthopédique à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir).

Après avoir fait élève officier de réserve, il se retrouve au quartier général avec le général Gamelin, comme infirmier chef. Démobilisé, il cherche du travail et travaille pour la Banque Dreyfus en Allemagne où il s’occupe du commerce extérieur, des douanes puis de l’Office du bois. Il s'en fait exclure.

Malade, il travaille avec sa femme à Nogent-le-Rotrou dans le magasin qu’elle a repris à la mort de sa mère. Cela lui laisse beaucoup de temps pour écrire et s’occuper de la ville.

De 1965 à 1977, il s’occupe du jumelage de Nogent-le-Rotrou avec la ville allemande de Baiersbronn (Bade-Wurtemberg), créé en 1964.

Conseiller municipal de Nogent-le-Rotrou, il préside le comité des fêtes de la ville. Il va alors, le 1er avril 1971, être l'instigateur d'un formidable poisson d'avril qui va « déplacer plus de 1 000 personnes », en faisant croire qu'il a retrouvé et fait revenir d'Allemagne la fameuse statue du général Jules de Saint-Pol érigée à Nogent-le-Rotrou, sur la place principale en 1857, et enlevée par les Allemands en 1943 pour être fondue.

Publications

  • Le Mur de la haine, Presses du Mail, 1962.
  • Le Refus de l'aube, Presses du Mail, 1962.
  • Ces Petits qui nous gouvernent, éditions du Val de l'Huisne, 1966.
  • Histoire de Göl, éditions du Val de l'Huisne, 1966.
  • Clarisse, éditions du Val de l'Huisne, 1968.
  • Le Chêne rogneux, éd. La Pensée universelle, 1980.

...

Sources