Quilles du Cotentin

De Wikimanche

Le jeu des treis soeus est un jeu traditionnel de la Manche.

Il s'agit d'un des 4 jeux de quilles restant en Normandie avec les jeux de Carambole, de Bastringue du centre de la région normande (Orne, Est du Calvados, Eure), et enfin de quilles à la potence (plutôt Eure et Seine Maritime). D'autres règles sont répertoriées mais non pratiquées actuellement (régle avec planche de lancement, avec rebords...). Des recherches sont en cours pour une meilleure connaissance de celles-ci (notamment en pays d'Ouche). S'agissant de jeux d'argent le plus souvent, les règles pouvaient être assez libres. Cependant on trouve une certaine constance pour la carambole et la bastringue par exemple. La Carambole pourrait être issue du jeu de triboulette petit jeu de quille connu dans l'est du Cotentin et dont un modèle a été reconstitué par la fédération des jeux et sports traditionnels normands: JeuxtradiNormandie.

Deux règles sont actuellement pratiquées par T.H.T.N [[ http://jeuxnormands.com/]] etTèqueurs et chouleurs de Normandie. Ces associations organisent régulièrement des tournois régionaux le deuxième dimanche d'août : Hémevez en 2006 et 2007, Quinéville en 2008 et 2009 et Saint-Marcouf en 2010.

Jeu de boule (ou de quille) des trois sœurs

Règle avec deux lancers

Ce jeu est attesté dans la région de Cherbourg, Bricquebec, Montebourg, Valognes et une partie du Val de Saire. Une personne gardait 10 % des mises pour le service rendu en renvoyant la boule aux joueurs. Cette règle provient d'une pratique de loisir hors des jeux de fête locale qui étaient eux soumis à des paris.

Matériel

Trois quilles d’environ 50 cm de haut (mi-cuisse) et une boule de bois de 4 kg avec des trous de pouce pour droitiers et pour gauchers.

But du jeu

Renverser les trois quilles (en forme de cône) en un ou deux coups. Celles-ci sont alignées en conséquence. La boule ne doit pas obligatoirement rouler sur le sol.

Aucune règle de comptage des points certaine n’a été recueillie à ce jour. Il semble que, comme beaucoup de jeux traditionnels, cela dépendait des lieux et surtout cela pouvait largement fluctuer. La distance de tir est laissée à l’appréciation du régulateur de jeu. Cependant, en général, on parle de 10 mètres. Quant aux points, on applique actuellement 1 point par quille renversée (2 si c’est un enfant de moins de 14 ans et si le jeu se pratique en équipe) et 4 points si les trois sont renversées simultanément (parfois on double les points si c’est convenu au départ). La partie se joue en 10 coups le plus souvent (au bout du 5e, il n’est pas rare de voir les performances diminuer !). Ainsi si on a renversé les trois quilles au premier coup on compte 4 points et on redresse les quilles pour gagner encore 4 points. On peut également prévoir que si un joueur n'a pas renversé les trois quilles au premier coup le fait de réussir à toutes les faire tomber après une seconde chance peut lui rapporter 4 points qu'il en est fait tomber 0, 1 ou 2 au premier coup.

Comptage pratiqué

1 point par quille sauf si les trois quilles tombent au premier coup ou au suivant après relevage des quilles, soit un maximum de 8 points par tour de deux lancers.

En cas d’ex æquo, on départage les joueurs en prenant soit le nombre de fois ou les trois quilles ont été renversées, soit en désignant comme gagnant celui qui fera tomber trois quilles une fois de plus que l’autre ou les autres ex æquo.


Règle avec pari

Le jeu de quilles comme celui de bouchon ou de carambole était souvent lié à l’argent. Le pari était souvent prononcé sur un seul coup. Il pouvait concerner le renversement des trois boules en un seul coup, ou de la troisième seulement, en faisant rouler ou en lançant etc... Le pari pouvait aussi consister à renverser les trois quilles trois fois de suite.

But du jeu

Renverser les quilles (en forme de cône) en fonction de l’annonce faite par chaque joueur.

Distance à déterminer par les joueurs au début de partie. Ordre de tir déterminé en fonction de la boule plus ou moins proche de la première quille.

Exemple de comptage pratiqué : 5 points par pari maximum. Points négatifs si pari non réalisé. But à atteindre : un nombre précis (par exemple 50 points) ou le plus grand nombre sur 5 lancers par exemple.

Par exemple, la partie est en 20 points, je parie que je renverse sans faire rouler la troisième quille pour trois points. Je rate : j’ai donc moins trois. Au second pari, je dis et réussis la chute de la deuxième en faisant rouler pour quatre points. Au total, j’ai donc 1 point sur deux coups. Au bout d’un certain nombre de coups, j’ai totalisé 19 points, je parie alors pour un point de renverser uniquement la première etc...

En cas d’ex æquo, on départage les joueurs sur un tir à 10 mètres pour faire tomber les trois quilles d’un seul coup.