Pierre Fréret (1714)

De Wikimanche

Pierre Fréret, né à Cherbourg le 23 novembre 1714, mort à Cherbourg en 1782, est un sculpteur et peintre de la Manche.

Biographie

Artiste, qualifié de « mécaniste et artiste de Cherbourg » lors de la création de la Société royale académique de Cherbourg dont il est l'un des cofondateurs en 1755, il a notamment réalisé la statue de la Vierge de l'église de Maupertus-sur-Mer (1746), le tombeau de Thomas Hélye, à Biville (1778), la chaire en bois de l'église de la Trinité (1763)[1]. On lui doit également en 1768 le calvaire de Cherbourg, détruit en 1794[2].

Son atelier est situé sur l'ancien quai de la rive gauche de la Divette[2].

Fabriquant de quartiers astronomiques et autres instruments de navigation, il invente un « demi cercle nautique propre à observer la hauteur du soleil par-devant et par-derrière, en mer et à terre » en 1768[2]. Il conçoit un anémomètre, un horizon artificiel, un podo-sillomètre (instrument mesurant la vitesse et la distance parcourue par un navire, grâce à son sillage), un semoir à trois socs, un ralentisseur de charrette, un hachoir à jonc marin[2]...

Il est également fontainier et armurier[2].

Il est le père de onze enfants dont François-Armand (1758-1816), auteur du maître-autel à retable de la Trinité, Louis-Barthélémy (1755-1831), nommé « peintre des fleurs » par la Reine Marie-Antoinette en 1785, Pierre Fréret, peintre de marine, Hervé, sculpteur, mort jeune, et Célina, harpiste, morte à 88 ans [3].

La vocation artistique de la famille Fréret s'est poursuivie avec Louis-Victor, fils de François-Armand, maître sculpteur de la marine au port de Cherbourg, auteur de l'Éducation de la Vierge en bois de la basilique Sainte-Trinité, et deux des enfants de ce dernier : Armand-Auguste (1830-1919), peintre de marines, et Louis-Léon, chanteur d'opéra.

Sources
  • « Catalogue des hommes remarquables, savants, écrivains, militaires, marins, etc., de l'arrondissement de Cherbourg », Annuaire de la Manche, Saint-Lô, 1848
  • Robert Lerouvillois, « Les membres fondateurs de la Société académique de Cherbourg », La Gazette de l’Académie des sciences, arts et Belles-Lettres de Caen, n° 18, hiver 2007
  • Pierre Fréret (1714-1782), site de la ville de Cherbourg-Octeville
  • « Fréret, Louis-Barthélémy », in Édouard Frère, Manuel du bibliographie normand, Rouen, 1858

Notes et références

  1. ...
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 Hugues Plaideux, « François-Armand Fréret, sculpteur de Cherbourg », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, tome 31, 1995.
  3. P. Hubert, L'évolution artistique à Cherbourg au XIXe siècle », in Cherbourg et le Cotentin, impr. Le Maout, 1905.