Manuel-Paul Marquez

De Wikimanche

Manuel Marquez.

Manuel-Paul Marquez, né à Coutances le 3 avril 1843, mort en 1931, est une personnalité politique de la Manche, pharmacien de profession.

Un pharmacien…folkloriste

Manuel Marquez est le fils d’un Hispano-Américain né au Mexique qui, après des études faites en France, devient pharmacien à Coutances, où il fait souche [1].

Manuel est lui aussi pharmacien… mais à Clichy (Hauts-de-Seine), où il s'établit en 1867 [2], et dont il devient maire-adjoint [1]. Il termine sa carrière « politique » président du Conseil général de la Seine [1]. À ce titre, il contribue à fonder l'ENAM (école nationale d'administration municipale) [1]. Il est un militant très actif du parti radical-socialiste, et partisan du fouriérisme [2].

Passionné par les us et coutumes de la Normandie, il écrit de nombreux articles en particulier dans la revue qu’il crée avec Louis Beuve, Le Bouais-Jan [2]. Il est aussi président de l’association Les Normands de Paris puis préside et anime la société des fêtes à Coutainville, où l'on a donné son nom à l'une des rues [1].

Il est inhumé au cimetière d'Agon-Coutainville, où un buste en bronze le représente sous les ciseaux d'Elisa Bloch.

Distinctions

Il est titulaire de la Légion d'honneur et de la médaille d'or de la Mutualité [2].

Hommages

Le rue Manuel-Marquez à Agon-Coutainville lui rend hommage.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Eléonor Daubrée, « Manuel Marquez », Normandie, n° 19, novembre 1918.