Henri Rose

De Wikimanche

Henri Aristide Jules Rose, né à Saint-Martin-le-Hébert le 26 août 1924 [1] et mort à Saint-Lô le 8 mars 2015 [2], est une personnalité politique de la Manche.

Ayant fait partie du mouvement Jeunesse agricole chrétienne à Valognes dans les années 1940, il intègre le mouvement des Chétiens du monde rural et devient trésorier de la paroisse de Torigni-sur-Vire.

Marié en 1950, il s'installe à Giéville et est élu conseiller municipal de la commune en 1952. Quatre années plus tard, il succède à Louis Leredde au poste de maire.

Il est à l’origine de l'électrification du bourg, du goudronnage des routes communales et du premier remembrement en 1974. Il est l'un des premiers à posséder le téléphone dans la commune.

Il s'est investi dans les organisations agricoles en étant administrateur de la coopérative d'Elle-et-Vire, président de la Coopérative d'approvisionnement et des services aux agriculteurs de la Manche (Casam) et de l'Union des coopératives agricoles de Normandie (Ucanor). Il a également occupé les fonctions de président de la caisse locale et administrateur de la caisse régionale du Crédit agricole, de président de la Fédération française des coopératives agricoles. Il fut aussi membre du conseil économique et social de la région Basse-Normandie.

Ex membre du MRP, il est candidat à l'élection cantonale partielle de 1971 dans le canton de Torigni-sur-Vire.

En 1995, il se retire à Torigni-sur-Vire.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2015.
  2. « Acte de décès n° 160 - État-civil de Saint-Lô - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2015.

Sources

  • Nécrologie sur Ouest-France et La Manche Libre de la semaine du 9 au 15 mars 2015.