Henri-Robert Aux-Épaules

De Wikimanche

Henir-Robert Aux-Épaules.

Henri-Robert Aux-Épaules, né en 1562, mort à Fontainebleau (Seine-et-Marne) le 30 novembre 1607, est le seigneur de Sainte-Marie-du-Mont, bailli de Rouen.

L’ami d’Henri IV

À gauche, dans la pénombre du chœur de l’église de Sainte-Marie-du-Mont, le visiteur tombe en arrêt devant une haute statue funéraire de marbre blanc. Personnage considérable durant les guerres de religion, Robert Aux-Épaulles joue un rôle déterminant dans l’avènement du roi Henri IV dont il est l’ami [1]. Dans son ouvrage Les Gens d’ici, Gilles Perrault écrit qu’il « fut de ceux qui comprirent qu’Henri IV était nécessaire » [2]. Ainsi qu’il est gravé sur une plaque de marbre près de sa statue, Robert Aux-Épaulles assiste le roi « en tous les sièges, rencontres et batailles qu’il ordonn[e] pour le recouvrement de son estat » [1].

Voici le texte complet de cette plaque :

« À l'eternelle mémoire de Missire Henry Robert Aux Espaulles, Seigneur et patron fondateur de Ste Marye du Mont, Baron de Gye, Sr de Lieurré, L'Isle Marye et Le Chef Du Pont, Conseiller du roi en ses conseils d'estat et privé, Chevalier de son ordre, Gentilhomme ordinaire de sa chambre, Capitaine de Cinquante Hommes d'Armes de ses ordonnances, Lieutenant de sa Majesté aux Baillages de Rouen, Caux, Gisors etr Caen, Bailly et Gouverneur de Rouen, Carentan et Valongnes. Lequel, dés son enfance nourry au service de très invincible prince Henry le Grand IIIIe roi de France et de Navarre, l'assista en tous les sièges, rencontres, et batailles qu'il donna pour le recouvrement de son estat. sans avoir souillé ses mains, dans le sang froid, ny dans les injustes butins, ordinères durant le cours de ceste guerre civille. Ainsi sa valeur le rendit l'amour de son roy, et sa vertu les délices de sa patrye. Ce qui luy fist mériter que ce monarque honora sa fin, d'une longue suite de ses larmes, et qu'il aye continué depuis à le regretter, non avecq les parolles d'un maistre, mais avecq les plaintes d'un amy. Il Mourut dans le logis de sa Majesté à Fontainnebleau le dernier jour de novembre 1607 aagé de 46 ans et repose icy. Priés Dieu pour luy. »

Aux-Épaulles descend d’une vieille famille viking. Il est le fils de Nicolas Aux-Épaules († 1577), seigneur de Sainte-Marie-du-Mont, et de Françoise de Monchy [3]. Il se marie en 1585 avec Jeanne de Bours, dont il a trois filles : Judith, Jeanne et Suzanne [3]. Un de ses ancêtres appartient aux illustres défenseurs du Mont Saint-Michel durant la guerre de Cent Ans. Henry-Robert, lui, abjure sa foi protestante avant son bon roi Henri [1]. On dit que ce dernier a versé quelques larmes quand le seigneur de Sainte-Marie-du-Mont a expiré, à 46 ans [1].

Il est enterré dans son fief du Cotentin.

Distinctions

Il est chevalier de l'Ordre du Roi, bailli de Rouen, gentilhomme ordinaire de Sa Majesté, gouverneur de Valognes et de Carentan [4].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Jean-François Hamel sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, éd. Eurocibles, Marigny.
  2. Gilles Perrault, Les Gens d'ici, éd. Ramsay, 1981.
  3. 3,0 et 3,1 Site internet Généanet (lire en ligne).
  4. Dictionnaire de la noblesse, 1770.

Lien interne