Georges Lescot

De Wikimanche

Georges Léon Jean Baptiste Lescot,né à Saint-Ébremond-de-Bonfossé le 16 janvier 1915 [1] et mort à Saint-Lô le 6 juin 1944, est un résistant de la Manche.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il rejoint la Résistance, au sein du groupe Vengeance [2].

le 13 mars 1944 à Torigni-sur-Vire [3], il est arrêté par les Allemands dans l'épicerie Lescot, à l'angle de la rue Thiers et de la rue de l'Église, en présence de sa mère et de sa femme Marie-Louise [2]. Il avait réussi à fuir à l'arrivée des Allemands, mais il était venu se livrer un peu plus tard en apprenant que sa femme resterait sous bonne garde tant qu'il n'aurait pas été arrêté [3].

Il est enfermé à la prison de Saint-Lô, où il meurt dans les bombardements de la nuit du 6 au 7 juin 1944, âgé de 29 ans [2].

Hommages

Son nom apparaît sur les monuments suivants [1] :

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Fiche Lescot Georges », MémorialGenWeb, site internet.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Elle raconte l'arrestation de Georges Lescot », Ouest-France, 10 août 2019.
  3. 3,0 et 3,1 « Le 13 mars 1944, Georges Lescot était arrêté par les Allemands », Ouest-France, site internet, 15 mars 2014.