Saint-Ébremond-de-Bonfossé

De Wikimanche

Saint-Ébremond-de-Bonfossé est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée de Canisy depuis le 1er janvier 2017.

Commune déléguée de Saint-Ébremond-de-Bonfossé
(commune de Canisy)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 4' 4.51" N, 1° 9' 4.34" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Saint-Lô-2
Ancien canton Canisy
Intercommunalité CA Saint-Lo Agglo
Gentilé Saint-Ébremondais(es)
Population 731 hab. (2016)
Superficie 11,9 km²
Densité 61 hab./km2
Altitude 12 m (mini) - 115 m (maxi)
Code postal 50750
N° INSEE 50465
Maire délégué Gérard Duval
Communes limitrophes de Saint-Ébremond-de-Bonfossé
Saint-Gilles, Canisy Saint-Gilles Saint-Lô
Canisy Saint-Ébremond-de-Bonfossé Gourfaleur
Saint-Martin-de-Bonfossé Saint-Martin-de-Bonfossé Saint-Samson-de-Bonfossé

L'église Saint-Ébremond (14e siècle).
L'église Saint-Ébremond (14e siècle).


Toponymie

Attestations anciennes

  • Saint-Ébremond de Bon Fossé 1838[1].

Histoire

Un château-fort appartenant aux évêques de Coutances était situé aux confins des communes de Saint-Ébremond-de-Bonfossé et de Saint-Sauveur-de-Bonfossé. De nombreux évêques firent de cette forteresse leur résidence. Le droit de propriété fut confirmé par Guillaume le Conquérant en 1056[2].

Le 1er janvier 2017, la commune fusionne avec Canisy.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[3]. En 2016, la commune comptait 731 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [4] et INSEE [5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
802 904 933 884 892 856 872 848 894 780
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
805 720 668 745 711 730 671 687 612 577
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
575 553 561 574 589 528 588 556 544 544
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
672 692 650 724 724 717 737 752 768 779
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
775 757 742 727 731
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires depuis 1947
Période Identité Parti Qualité Observations
1947-1977 Louis Osmond
1977-1983 Édouard Aubril retraité
1983-2014 Eugène Fontaine retraité
2014-actuel Gérard Duval retraité de la fonction publique maire délégué à partir de 2017
Source : liste établie par Jean Pouëssel et Guy de Gand pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [8]
.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - 13 h 30 - 16 h 30
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : 166, rue du Coquillot
Saint-Ébremond-de-Bonfossé
50750 Canisy

Tél. 02 33 56 64 84
Fax : 02 33 56 11 55
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Site de la commune de Canisy (27 septembre 2018)

Mardi - -
Mercredi - -
Jeudi - 16 h 30 - 19 h 30
Vendredi - -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Ébremond (14e).
  • Château de la Motte-l'Évêque (19e).
  • Manoir de Cotanville (cheminée 16e).
  • Presbytère : plafond gothique flamboyant dans l'ancien presbytère.

Personnalités liées à la commune

Tourisme

Circuit de randonnée
Circuit n° 2 : "Les pétochés" de Saint-Samson du topo-guide 10 balades autour de Canisy[10]

Économie

Sports

Lien interne

Notes et références

  1. Girault de Saint-Fargeau, Guide pittoresque du voyageur en France, 1838.
  2. Girault de Saint-Fargeau, Guide pittoresque du voyageur en France, 1838.
  3. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  4. Population avant le recensement de 1962.
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. La sergenterie de Saint-Gilles, qui relevait initialement de l'élection de Coutances, fut en grande partie rattachée à l'élection de Saint-Lô à la fin du 17e ou au début du 18e siècle.
  8. 8,0 et 8,1 « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 515
  9. Source : La Manche Libre, édition de Coutances, 27 août 2016.
  10. « Rando Manche 10 balades autour de Canisy », Communauté de communes de Canisy et Manche Tourisme