Église Saint-Jacques (Montebourg)

De Wikimanche

Vue de face.

L'église Saint-Jacques est un édifice catholique de la Manche situé à Montebourg.

Dominant la commune de sa tour, Elle est inscrite sur la liste des monuments historiques par un arrêté du 18 mai 1925 [1].

Le chapiteau servant de fonts baptismaux.

Histoire

Sur l'emplacement d'une église primitive du XIIe siècle dont elle conserve un chapiteau, l'église Saint-Jacques est construite au XIVe siècle sur décision de l'abbé de Montebourg. Elle est consacrée le 2 septembre 1329 par Guillaume II de Thieuville, évêque de Coutances.

L'Église Saint-Étienne d'Auvers s'inspire du chœur de l'église montebourgeoise, dont la tour a servi de modèle au clocher

L'église est une des étapes, comme l'église Saint-Jacques de Saint-James, du chemin de Compostelle pour les pèlerins anglais.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est gravement endommagée lors de la libération de la ville juin 1944. La marine américaine détruit notamment son clocher qui servait de poste d'observation à l'armée allemande.

L'église est reconstruite à l'identique et rendue au culte en 1952.

Un chapiteau en calcaire servant de cuve baptismale (XIIe) et deux statues, l'une de saint Jacques le Majeur en pèlerin (XIVe), et, l'autre, de saint Jacques apôtre (XVe), sont inscrites au titre d'objets [2].

L'église possède également une poutre de gloire du XVIe siècle,

Elle est inscrite monument historique depuis 1925.

Bibliographie

  • H. Julien, « Restauration du clocher de l'église Saint-Jacques à Montebourg », Les Monuments historiques de la France, n° 2, 1958, p. 59-63

Notes et références

  1. Ministère de la Culture, base Mérimée, 1993 (lire en ligne).
  2. Ministère de la Culture, base Palissy, 1993 (lire en ligne).

Liens internes