René Duclos

De Wikimanche

Révision datée du 30 décembre 2018 à 19:34 par Teddy (discussion | contributions) (typo)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

René Duclos, né à Savigny le 21 novembre 1899, mort à Coutances le 21 avril 1957, est une personnalité de la Manche et un résistant du réseau Centurie.

À l'origine de l'Association des aveugles de la Manche

Dès 1942, René Duclos, sous le nom de code Hippolyte, s'engage dans le réseau de renseignements Centurie de l’Organisation civile et militaire (OCM), branche action, en utilisant sa fonction aux PTT. Il réunit dans un local de la gare de Coutances, le courrier qui lui est transmis par les autres membres du réseau (notamment J.B. Leboisselier de la SNCF) pour l'acheminer vers Caen ou Paris.

Il profite aussi de son poste pour ouvrir le courrier adressé par les Français à la Kommandantur afin d'en éliminer les dénonciations des collaborateurs. C'est lui qui fait installer, dans le cyprès du cimetière Saint-Pierre, le fameux poste émetteur qui donne tant de fil à retordre aux Allemands.

Après la guerre, il s'engage également dans de multiples actions municipales ou sociales telle la fête de Quasimodo au Pont-de-Soulles.

En 1951, avec Louis Badin, Joseph Lagouge et d'autres, il est à l'origine de la fondation de l'Association des Aveugles de la Manche qui est toujours en activité avec, notamment, une structure importante à Vaudrimesnil.

  • Source : Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.

Voir aussi