Napoléon III et la Manche

De Wikimanche

Révision datée du 15 août 2017 à 09:48 par Yane (discussion | contributions) (MeF)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Napoléon III en 1857.

Charles Louis Napoléon Bonaparte, dit Louis-Napoléon Bonaparte, né à Paris le20 avril 1808, décédé à Chislehurst (Royaume-Uni) le 9 janvier 1873, est le premier président de la République française. Il devient empereur sous le nom de Napoléon III le 2 décembre 1852.

Biographie

Napoléon III vu par le sculpteur cherbourgeois Louis-Victor Fréret.

Troisième fils d’Hortense de Beauharnais et de Louis Bonaparte, frère de Napoléon 1er, et roi de Hollande, Charles-Louis Napoléon fuit la France en 1815 avec sa mère. À la mort du duc de Reichstadt en 1832 et devant l’inaction de son père et de ses oncles, il se considère comme le véritable prétendant bonapartiste.

Après de multiples péripéties politiques, il rentre en France à la faveur de la Révolution de 1848. Bénéficiant de la légende napoléonienne et de la peur du « péril rouge », il distance le 10 décembre 1848 tous les autres candidats à la présidence de la République.

Il se fait proclamer empereur le 2 décembre 1852 après avoir fait une première tournée dit « voyage d’interrogation » notamment dans la Manche en septembre 1850.

Présidentielle de 1848

La Manche vote majoritairement pour Bonaparte (65,25 %), mais en deçà de la moyenne nationale (74,33 %) au profit de Cavaignac (32,47 % contre 19,81 % en France) [1].

lire l'article détaillé Élection présidentielle de 1848 dans la Manche

1850 : visite officielle à Cherbourg et Avranches

Louis Napoléon Bonaparte, président de la République, est en visite officielle à Cherbourg du 5 au 9 septembre. Il est accompagné d'Eugène Rouher, ministre de la Justice, le général de La Hitte, ministre des Affaires étrangères, le contre-amiral Joseph Romain-Desfossés, ministre de la Marine et des colonies et Pierre Baroche, ministre de l’Intérieur. Il est accueilli par Alexis de Tocqueville, président du conseil général, qui prononce un discours, et Joseph Ludé, maire de Cherbourg.

lire l'article détaillé Louis-Napoléon Bonaparte à Cherbourg (1850)

Le 10 septembre, il inaugure le nouvel hôtel de ville d'Avranches[2]

1858 : quatre jours bien remplis à Cherbourg

Passage du train impérial à Valognes (1858).
lire l'article détaillé Napoléon III à Cherbourg (1858)

Hommage

Anecdote

Notes et références

  1. Journal des débats politiques et littéraires, 20 décembre 1848.
  2. David Nicolas-Méry, Avranches, capitale du Mont Saint-Michel, éd.Orep, 2011, page 75
  3. frenchlines.com.