Jean Mabire : Différence entre versions

De Wikimanche

m (remise en ordre)
Ligne 1 : Ligne 1 :
'''Jean Mabire''' est un journaliste et écrivain français, né le 8 février [[1927]] à Paris, dans une famille d'origine normande, et décédé le 29 mars [[2006]] à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), qui a fait une partie de sa carrière dans la [[Manche (département)|Manche]]. Il a consacré de nombreux écrits à la Normandie et à son engagement à l'extrême droite.
+
'''Jean Mabire''', né à Paris le 8 février [[1927]], mort à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) le 29 mars [[2006]], est un journaliste et écrivain de la [[Manche]].
  
Officier de réserve, il a été rappelé dans l'armée pour la Guerre d'Algérie.
+
==Biographie==
 +
Jean Mabire naît à Paris, dans une famille d'origine normande.  Il fait une partie de sa carrière dans la Manche. Il a consacré de nombreux écrits à la Normandie et à son engagement à l'extrême droite.
 +
 
 +
Officier de réserve, il est rappelé pour la Guerre d'Algérie.
  
 
Il est le père du navigateur [[Halvard Mabire]].
 
Il est le père du navigateur [[Halvard Mabire]].
  
Une association regroupe les admirateurs de Jean Mabire : ''Asssociation des Amis de Jean Mabire'', BP 6, 27520 Boissey-le-Châtel.
+
Une association regroupe ses amis : ''Asssociation des amis de Jean Mabire'', BP 6, 27520 Boissey-le-Châtel.
 
   
 
   
 
== Carrière de journaliste ==
 
== Carrière de journaliste ==
Jean Mabire a débuté comme journaliste professionnel, dans les années 1950 et 1960, au quotidien départemental ''[[La Presse de la Manche]]'', où il travaillera au côté de [[Pierre Godefroy]]. Il a ensuite collaboré à de nombreux organes d'extrême droite, notamment les hebdomadaires ''Minute'' et ''National Hebdo''.
+
Jean Mabire a débuté comme journaliste professionnel, dans les années 1950, au quotidien départemental ''[[La Presse de la Manche]]'', à [[Cherbourg]], où il travaille notamment au côté de [[Pierre Godefroy]]. Il collabore ensuite à de nombreux organes d'extrême droite, notamment les hebdomadaires ''Minute'' et ''National Hebdo''.
  
 
== Œuvres ==
 
== Œuvres ==
Ligne 27 : Ligne 30 :
 
...
 
...
  
[[Catégorie:Personnalité journalistique de la Manche|Mabire, Jean]]
+
{{DEFAULTSORT:Mabire, Jean}}
[[Catégorie:Écrivain de la Manche|Mabire, Jean]]
+
[[Catégorie:Personnalité journalistique de la Manche]]
 +
[[Catégorie:Écrivain de la Manche]]

Version du 2 février 2010 à 16:39

Jean Mabire, né à Paris le 8 février 1927, mort à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) le 29 mars 2006, est un journaliste et écrivain de la Manche.

Biographie

Jean Mabire naît à Paris, dans une famille d'origine normande. Il fait une partie de sa carrière dans la Manche. Il a consacré de nombreux écrits à la Normandie et à son engagement à l'extrême droite.

Officier de réserve, il est rappelé pour la Guerre d'Algérie.

Il est le père du navigateur Halvard Mabire.

Une association regroupe ses amis : Asssociation des amis de Jean Mabire, BP 6, 27520 Boissey-le-Châtel.

Carrière de journaliste

Jean Mabire a débuté comme journaliste professionnel, dans les années 1950, au quotidien départemental La Presse de la Manche, à Cherbourg, où il travaille notamment au côté de Pierre Godefroy. Il collabore ensuite à de nombreux organes d'extrême droite, notamment les hebdomadaires Minute et National Hebdo.

Œuvres

  • L'Évasion fantastique
  • Drieu parmi nous, La Table ronde, 1963
  • La Marée noire du Torrey canyon, 1967
  • Les Hors-la-loi, Robert Laffont, 1968, réédité en 1976
  • Les Samouraï, Balland, 1971
  • Mourir à Berlin, 1975
  • La Brigade Frankreich, Fayard, 1975
  • La Division Charlemagne, Fayard, 1975
  • Commando de chasse, Fayard, 1976
  • Histoire de la Normandie" 1976
  • Les Jeunes fauves du Führer. La division SS Hitlerjugend en Normandie, Fayard
  • Chasseurs alpins, Presses de la Cité
  • Thulé, le soleil retrouvé des Hyperboréens, Robert Laffont, 1978, réédition Irminsul, 1999
  • Histoire secrète de la Normandie", Albin Michel, 1984

...