Hermann Quéru

De Wikimanche

Révision datée du 28 janvier 2021 à 06:49 par Teddy (discussion | contributions) (+ cat.)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

Hermann Quéru, né à Paris le 29 mai 1889, mort le 27 octobre 1978, est un écrivain et un résistant de la Manche. Il fut un spécialiste de Jules Barbey d'Aurevilly et de Jean de La Varende.

Biographie

Hermann Quéru passe sa jeunesse dans la Manche, où sa mère est nommée institutrice. Il a vécu notamment au Vrétot.

Il a travaillé à la Revue normande, comme secrétaire de rédaction puis comme directeur de 1924 à 1943. Il a donné de nombreuses conférences.

En 1954, il crée l'association Le Pèlerinage aurevillien pour entretenir le souvenir de l'écrivain Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889).

Œuvres

  • Landes du Cotentin, Cahiers de Basse et Haute-Normandie, 1936
  • Le Dernier grand seigneur : Jules Barbey d'Aurevilly, éditions de Flore, 1946
  • La Normandie historique, Scripta, 1948
  • Visages de la Normandie, Horizons de France, Paris, 1949 (en collaboration)
  • Sur Valognes qui fut, 1957
  • Printemps de La Varende, Dynamo, Liège, 1961
  • La Varende, l'ami, éditions Notre-Dame, Coutances, 1966
  • Cotentin d'hier et de toujours, Arnaud-Bellée, Coutances

Il a obtenu le prix littéraire du Cotentin en 1968.

Sur Hermann Quéru

  • Hermann Quéru et la magie aurevillyenne, d'Ariane H. Scuvée, Littus, Cherbourg