Roger Charuel

De Wikimanche

Tombe de Roger Charuel.

Roger Charuel , né au Mesnil-Boeufs en 1915, mort à Bougie (Algérie) le 21 mai 1934, est une personnalité militaire de la Manche.

Le Petit Parisien du 23 mai 1934 (disponible sur Gallica) titrait :

« Un matelot du torpilleur Cyclone meurt horriblement brûlé en sauvant le navire en feu
Alger, 22 mai.
Peu après l'arrivée d'une partie de la première escadre française à Bougie, un grave incendie s'est déclaré dans la chambre à glace du torpilleur Cyclone où quatre matelots, manipulant du chlorure de méthyle ont été entourés de flammes. Le matelot Charuel, originaire de Normandie, s'est jeté sur les bouteilles renfermant le liquide enflammé et a réussi à fermer les vannes, évitant ainsi une véritable catastrophe.
Horriblement brûlé, l'héroïque matelot a été transporté, ainsi que ses camarades à l'hôpital de Bougie, mais il a succombé. La médaille militaire a été attribuée à titre posthume au vaillant petit marin. »

Il est inhumé dans le cimetière autour de l'église saint-Martin d'Isigny à Isigny-le-Buat.

On peut lire sur sa tombe :

« Les officiers mariniers
du Cyclone à leur regretté matelot
Roger Charuel
L'équipage du torpillleur Cyclone
à Roger Charuel
1915 - 1934
Mort pour la France
le 21 mai 1934 ».