Pierre Guillaume Jallot

De Wikimanche

Pierre Guillaume Jallot, comte de Beaumont, né en 1710 et mort le 19 mai 1771 [1], est un noble de la Manche.

Biographie

Mousquetaire du Roi, il hérite du titre de comte de Beaumont à la mort de son frère, Charles (1706-ap. 1733).

Il est alors seigneur et patron de Beaumont, Digulleville, Herqueville, Néville, Ouville, Montmartin et Gouberville.

Après une première union sans descendance avec Marie–Françoise d'Anneville, en 1741, il se marie le 17 juillet 1750 avec Anne–Françoise de Cairon de la Pallu, qui lui donne trois enfants :

  • Charles–Jean , chevalier de Beaumont, mort jeune,
  • Marie–Bonaventure, futur 4e comte de Beaumont,
  • Jeanne–Félicité, mariée le 25 avril 1785 à Jacques-Louis-Gabriel du Mesnildot, écuyer, seigneur de Marcambie, de la Porte et de Montfarville, fils de Louis du Mesnildot, capitaine des vaisseaux du Roi.

En 1757, il fait construire le clocher de l'église de Beaumont.

Hôtel de Beaumont.

Sur la base d'un pavillon hérité de son oncle en 1722 à Valognes, il commande à l'architecte Raphaël de Lozon, l'hôtel de Beaumont entre 1767 et 1771.

Il remanie également le château de Beaumont, en le dotant de fenêtres du XVIIIe, d'une orangerie, et de jeux d'eaux autour. Il fait planter autour un bois de 200 hectares. Pour héberger les ouvriers chargés de ces travaux, il bâtit des maisons de journaliers à la Rue de Beaumont et au Hameau Sauvage.

Aujourd'hui, la hêtraie de 70 hectares, qui s'étend sur les communes de Beaumont-Hague, Digulleville et Herqueville, est une ZNIEFF de type 1.

Notes et références

  1. Généanet (lire en ligne).