Papeterie de Saint-Lô

De Wikimanche

La papeterie de Saint-Lô est un ancien établissement industriel de la Manche, situé à Saint-Lô.

Histoire

La papeterie de Saint-Lô.

La papeterie est construite en 1867 à l'emplacement des anciens Moulins de la Vire [1]. Louis Auvray, député de la Manche, qui en est propriétaire, les vend à la Société Brouilhet et Compagnie, fabricants de papiers, qui remplace les anciennes roues par deux turbines [2].

La papeterie prend pour nom Papeterie de Valvire.

La papeterie vers 1926.

En 1874, la papeterie est cédée à M. Breton, gérant de l'usine [2], qui la revend en 1909 à la Société Couprié et Blanch [2]. En 1915, c'est la Société G. Féron qui reprend la papeterie [2]. Une nouvelle vente intervient en 1925 à la Société anonyme des papeteries de Saint-Lô [2].

En 1926, l'usine « produit mensuellement 400 tonnes de papier d'emballage, de pliage et d'impression ordinaire » [2].

Le 30 novembre 1930, un incendie détruit l'usine.

Notes et références

  1. La Manche au passé et au présent, Manche-Tourisme, 1984, p. 249
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3, 2,4 et 2,5 L'Illustration économique et financière, numéro spécial « La Manche », 28 août 1926

Lien interne