Maurice Grasset

De Wikimanche

Maurice Ferdinand Albert Grasset, né à Toulon (Var) le 4 juin 1863, mort à Paris le 21 mai 1932, est une personnalité militaire liée au département de la Manche.

Biographie

Il entre dans la Marine en 1880 en intégrant l'École navale. Aspirant le 2 octobre 1883, il est affecté au port de Lorient (Morbihan). Il embarque sur le cuirassé Trident de l'escadre d'évolutions, puis sur La Galissonnière de la division des mers de Chine. Au 1er janvier 1885, il est sur le cuirassier Colbert de l'escadre d'évolutions.

Promu enseigne de vaisseau le 2 octobre 1885, il est muté au port de Toulon (Var). Le 1er janvier 1886, il intègre la division navale de l'Extrême-Orient sur le croiseur La Clocheterie. En 1887, il regagne Toulon avant d'embarquer sur le croisuer Seignelay.

Il est promu lieutenant de vaisseau le 18 novembre 1890. En 1892, il prend le commandement du torpilleur 127 sur les côtes de Corse. En 1893 et 1894, il est instructeur sur l' Iphigénie.

Le 1er mai 1896, il est muté à Paris à la section de l'état-major général.

Au 1er janvier 1899, il commande le Flibustier, torpilleur de haute mer. Breveté de l'école supérieure de la Marine, il prend le commandement de l'aviso Mouette. En janvier 1903, il regagne Toulon où il est promu capitaine de frégate le 23 juin, commandant le contre-torpilleur "Wattignies. Il passe ensuite comme second sur le croiseur cuirassé Marseillaise de l'escadre du Nord, puis en Méditerranée.

En mars 1905, il commande le contre-torpilleur Vautour à Constantinople. En 1907, il participe aux opérations sur les côtes marocaines en tant que commandant du transport Mytho.

Il est promu capitaine de vaisseau le 15 janvier 1910. Le 5 janvier 1911, il est nommé commandant du cuirassé Patrie, porte-pavillon du vice-amiral Jean Bellue, commandant en chef la 1re Escadre. Commandant le croiseur cuirassé Jeanne-d'Arc, d'avril 1912 à août 1915; il démontre de grandes qualités d'instructeur des élèves-officiers puis de combattant.

Contre-amiral le 29 février 1916, il devient sous-chef d'état-major général. En mai 1916, il commande la 4e Division légère ; son pavillon est hissé sur la Jeanne d'Arc puis en août 1917 sur la Gloire. En septembre 1918, il est attaché naval à Londres.

Vice-amiral le 14 août 1919, il exerce les fonctions de préfet de la 1re région maritime, à Cherbourg de 1919 à 1921.

Il occupe le poste de chef d'état-major général de la Marine en février 1921.

Versé dans la cadre de réserve en juin 1925.

Décorations

Source