Le Mont-Saint-Michel - Monte-Sant'Angelo

De Wikimanche

Le Mont-Saint-Michel - Monte-Sant’Angelo

Le Mont-Saint-Michel et Monte-Sant’Angelo (Italie) sont liés par une charte de jumelage signée en Italie le 5 mai 2019 par David Nicolas, président de la Communauté d'agglomération Mont-Saint-Michel-Normandie, Yann Galton, maire du Mont-Saint-Michel et le maire italien Pierpaolo d'Arienzo[1].

Monte-Sant’Angelo, forte d'environ 13 000 habitants, est située dans la région des Pouilles dans le sud de l'Italie. Elle possède un sanctuaire dédié à saint Michel sur le monte Gargano (mont Gargan) et qui attire chaque année entre 1,5 et 2 millions de pèlerins[1].

Selon la tradition, au VIIIe siècle, Aubert a construit le premier sanctuaire (de forme circulaire) sur le mont Tombe en s'inspirant de la grotte du mont Gargan et il y a fait rapporter des reliques de saint Michel[2].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Le Mont-Saint-Michel signe une charte de jumelage avec l’Italie du sud », Ouest-France, site internet, 8 mai 2019. (lire en ligne)
  2. Revelatio ecclesiae sancti Michaelis archangeli in Monte Tumba, traduction de Bouet et Desbordes, 2009. (lire en ligne)