La Croix de la Manche

De Wikimanche

21 juillet 1940.

La Croix de la Manche est un ancien journal catholique de la Manche, basé à Cherbourg, qui a paru entre 1893 et 1941.

Historique

D'abord supplément de La Croix de Paris en 1889, prenant le titre de La Chronique cherbourgeoise l'année suivante, La Croix de la Manche naît le 19 janvier 1893[1].

Journal catholique dirigé par Édouard Cadic[2] et sa femme Blanche[3], moins modéré que son confrère Le Nouvelliste de Cherbourg, elle est « l'irréductible adversaire des idées directrices de [la république radicale][1] ».

Anti-dreyfusarde, elle publie le 15 juin 1898 une lettre d'un lecteur qui écrit : « Si l'on n'interdit pas aux commerçants israélites de s'installer à Cherbourg, on sera obligé de porter des vêtements qui sentent la race fétide de Judas »[4].

En 1919, elle absorbe La Croix de Coutances et Saint-Lô, en grave difficulté économique[5].

En 1937, elle est dirigée par le chanoine Coquelin, ancien curé de Trelly [6].

La Croix de la Manche est ouvertement favorable au régime de Vichy et à la Révolution nationale [7]. Le 12 janvier 1941, le chanoine Coquelin écrit : « L'équité exige que l'on reconnaisse que du bon travail a été fait jusqu'ici. » [7]. Le 4 avril suivant, il insiste : « On n'a pas le droit d'acclamer l'homme [le maréchal Pétain] et de rejeter sa doctrine. Il a sa politique économique ; il a sa politique internationale. On doit les suivre l'une et l'autre. » [7].

Le 15 avril 1941, ayant refusé le rédacteur que la Propaganda-Staffel veut lui imposer, elle est interdite de publication [7][8].

Titres successifs

Chronologie tirée de Bibliographie de la presse française 50. Manche, de Françoise Poggioli, Bibliothèque nationale, 1970.

  • 1889 : La Croix
  • 1890-1893 : Chronique cherbourgeoise
  • 1893-1897 : Croix de la Manche et Chronique de Cherbourg
  • 1897-1941 : Croix de la Manche

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 G. Féron, « La presse et le théâtre », Cherbourg et le Cotentin, impr. Le Maout, 1905.
  2. mort en novembre 1908 à 71 ans, à Cherbourg.
  3. morte à Cherbourg à 59 ans, en juillet 1906.
  4. Yves Lecouturier, Shoah en Normandie : 1940-1944, 2004, p. 13 ; Le Didac'doc, n° 56, février 2015, p. 25.
  5. Jean Quellien et Christophe Mauboussin, Journaux de 1786 à 1944, l'aventure de la presse écrite en Basse-Normandie, Cahiers du Temps, 1998.
  6. L'Ouest-Éclair, 2 janvier 1937.
  7. 7,0, 7,1, 7,2 et 7,3 Le Didac' doc, n° 56, février 2015.
  8. Le 11 avril, selon Michel Boivin, Les Manchois dans la tourmente de la Seconde guerre mondiale : 1939-1945, volume 3, Eurocibles, 2004, p. 129.

Lien interne