Hippolyte Abraham-Dubois

De Wikimanche

Hippolyte Abraham-Dubois.

Hippolyte Abraham-Dubois, né à Avranches le 11 mars 1794 (21 ventôse an II) [1] et mort à Paris le 3 octobre 1863, est un homme politique de la Manche, notaire de profession.

Biographie

Il est élu député de la Manche le 27 mai 1832, en remplacement d'Auguste-François Angot, démissionnaire [2], avec 208 voix sur 302 suffrages exprimés [3]. Il est réélu le 21 juin 1834, le 4 novembre 1837, le 2 mars 1839, le 10 juillet 1842, le 2 août 1846 et le 23 avril 1848 [2]. Il cesse de siéger à l'Assemblée nationale le 26 mai 1849 [2].

Il est conseiller général de la Manche de 1830 à 1833, élu dans le canton de Pontorson en 1848 [2].

Il est maire de Granville de 1830 à 1834, et à ce titre, accueille Louis-Philippe roi de France en voyage officiel dans la Manche en 1933.

Il est le frère de Théodore Abraham-Dubois (1791-1865), conseiller général de La Haye-Pesnel en 1848 [2].

Il est le père du romancier Fortuné du Boisgobey [4]

Distinction

Il est fait chevalier de la légion d'honneur le 30 avril 1831 [5]

Notes et références

  1. - Acte de naissance - Page 101/129.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.
  3. Annuaire du département de la Manche, 1833, p. 134.
  4. Maurice Lecœur, Michel Besnier, Norbert Girard, La Manche entre Bretagne et Cotentin, éditions Isoète, 2000, p. 186.
  5. Base Leonore, dossier LH/4/26.

Articles connexes

Lien externe