Gilles Poërier de Taillepied

De Wikimanche

Gilles Poërier de Taillepied, né vers 1600, mort le 2 avril 1664, est une personnalité catholique de la Manche.

Biographie

Le bénédictin Gilles Poërier de Taillepied est le fils d’un président de l’Élection de Valognes et le cousin de Jacques Poërier, comte d’Amfreville (1593-1655).

Son épitaphe conservée dans l’ancienne église abbatiale de Saint-Sauveur-le-Vicomte donne les précisions suivantes sur Gilles Poërier : « prêtre, religieux et chambrier de la royale abbaye de Caen, baron de Baupte et prieur de Celle-Soef, lequel décéda le deuxième jour d’avril 1664, âgé de 64 ans ».

Marie de Taillepied, bénédictine de l’abbaye de la Trinité de Caen, est vraisemblablement la sœur du prieur de Baupte ; elle est l’une des correspondantes de Jean Eudes.

Gilles Poërier est le bienfaiteur de la mission prêchée par les missionnaires de saint Jean Eudes à Saint-Sauveur-le-Vicomte vers mai-juin 1652.

Les revenus du père Poërier, chambrier qui pourvoit à l’habillement des religieux de son monastère, l’abbaye de Saint-Étienne de Caen, étaient d’environ 4 000 livres : ils provenaient des biens attachés au prieuré du Fresne à Baupte (canton de Périers) et du prieuré de Celle-Soef (ou Celsoef), qui ne comprenait plus que quelques arpents de la forêt de Saint-Sauveur-le-Vicomte.

Sources

  • Ch. De Gerville, Études géographiques et historiques sur le département de la Manche, Cherbourg, 1854, p. 85 ;
  • A. Lerosey, Hist'oire de l’abbaye bénédictine de Saint-Sauveur-le-Vicomte, Abbeville, 1894, p. 184-185 ;
  • Ch. Berthelot du Chesnay, Les Missions de saint Jean Eudes, Paris, 1967, p. 360-361.