Félix-Frédéric Hébert

De Wikimanche

Le Père Ubu dessiné par Alfred Jarry.

Félix-Frédéric Hébert, né à Cherbourg le 14 janvier 1832 [1] et mort à Vannes (Morbihan) le 14 octobre 1918, est une personnalité scientifique de la Manche, enseignant de profession.

L'écrivain Alfred Jarry (1873-1907) le prend pour modèle du Père Ubu, héros de sa pièce Ubu roi, créée en 1896.

Biographie

Il est élève de l'École normale supérieure (ENS) à Paris en 1853. Il en ressort agrégé de physique.

Son premier poste d'enseignant l'amène à Rennes (Ille-et-Vilaine). Il est ensuite en poste à Angoulême (Charente), puis à Rouen (Seine-Maritime) en 1866, puis à Limoges (Haute-Vienne) en 1868.

En 1876, il est nommé ingénieur en chef, président de la commission météorologique de la Haute-Vienne. Il mène à bien des recherches sur les orages.

En juillet 1877, il est enfin nommé inspecteur d'Académie à Draguignan (Var), avant d'être destitué l'année suivante et rappelé comme enseignant, en poste à Moulins (Allier).

Il retrouve Rennes en 1881, comme professeur au lycée. Il soutient en 1882 à Paris sa thèse intitulée « Études sur les lois des grands mouvements de l'atmosphère et sur la formation et la translation des tourbillons aériens ».

Enseignant très contesté, et mal noté, il est fréquemment chahuté par ses élèves. L'écrivain Alfred Jarry le prend pour modèle du Père Ubu, héros de sa pièce Ubu roi, publiée en avril 1896 et créée en décembre au Nouveau-Théâtre à Paris.

Félix-Frédéric Hébert termine sa carrière d'enseignant au lycée de Rennes. Il se retire à Vannes, où il meurt à 84 ans.

Notes et références

  1. AD50, NMD Cherbourg, 1832 (5 Mi 647) page 11/297 Acte de naissance n° 28 (lire en ligne).