Claude de Capelain

De Wikimanche

Claude de Capelain, né à Cherbourg en 1618 et mort à Paris le 14 avril 1702 [1], est une personnalité de la Manche.

Un grand hébraïste

Ce Cherbourgeois, tombé dans l’oubli, n’a guère intéressé les historiens locaux [2].

Il a pourtant été célèbre dans sa spécialité, l’hébreu, à la fin du XVIIe siècle [2]. Professeur d'hébreu à l'Université de Paris, auteur de Mare rabbinicum infidum seu Quaestio rabbinico-talmudica en 1667 [1], il est alors considéré comme « l’homme le plus savant dans la langue hébraïque »[2].

Il meurt doyen de la faculté de théologie de Paris [2].  

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Annuaire du département de la Manche, volume 18, 1846.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.