Christophe de Margerie

De Wikimanche

Christophe de Margerie.

Christophe de Margerie, né à Mareuil-sur-Lay-Dissais (Vendée) le 6 août 1951, mort à Moscou (Russie) le 20 octobre 2014, est une personnalité économique de la Manche.

Biographie

Il est le fils du capitaine Pierre Rodacanachi et de Hélène Taittinger, fille du fondateur de la maison de champagne. Abandonné à 11 ans par son père, il a été adopté par le deuxième mari de celle-ci, Pierre-Alain de Margerie.

Il est président-directeur général de Total depuis le 21 mai 2010. En 2013, il touche à ce titre 3,5 millions d'euros, ce qui en fait le neuvième patron le mieux payé de France [1]. Il était auparavant directeur général depuis le 13 février 2007.

Il meurt à 63 ans dans la collision de son avion privé avec une déneigeuse sur l'aéroport de Vnoukovo de Moscou (Russie) [2].

Amoureux de Saint-Pair-sur-Mer

Christophe de Margerie vient pour la première fois dans la Manche à l'été 1975 : « Invité par mes beaux-parents parisiens, j'avais juré que je ne reviendrai jamais ! » [3]. Il acquiert pourtant un pied-à -terre à Jullouville, avant d'acheter en 1998 une « maison de maître » à Saint-Pair-sur-Mer, propriété de l'ancien maire de Granville Jean-Claude Lécossais, qui l'a entièrement rénovée [4]. Cette maison, qui date du XVIIIe siècle, « n'a rien à voir avec les villas des pétroliers russes sur la Côte d'Azur » [5]. Christophe de Margerie « adore » ce « coin de paradis » découvert grâce à sa femme [6]. Il aime à y rassembler « sa tribu » et y accueillir incognito « les grands de la planète » [6]. « J'aime cet endroit, confie-t-il. Je redeviens rapidement optimiste quand je suis ici. » [3].

Le 1er avril 2012, à l'occasion des élections législatives, le Front de gauche organise à Saint-Pair-sur-Mer, une manifestation parodique sur son illustre résident[7].

Christophe de Margerie est inhumé le 28 octobre à Saint-Pair-sur-Mer, dans le cimetière de Kairon [8], où il avait acheté une concession en 2000 [9]. Thierry Desmarest, président de Total, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de l'Élysée et cousin par alliance du défunt, assistent à la cérémonie, suivie également par 150 habitants de Saint-Pair-sur-Mer [10].

Notes et références

  1. Le Journal du Net, 2014.
  2. Maxime Popov, « Le patron de Total meurt dans un accident d'avion à Moscou», AFP, 21 octobre 2014, 4 h 42.
  3. 3,0 et 3,1 Jean-Jacques Lerosier, « Christophe de Margerie et ses roses de Kairon », Dimanche Ouest-Francee, 26 octobre 2014.
  4. « Christophe de Margerie : l'histoire de sa maison à Kairon », La Manche Libre, site internet, 23 octobre 2014.
  5. Étienne Gernelle, « L'ère Margerie commence », Le Point, 4 janvier 2007.
  6. 6,0 et 6,1 Pierre Cavret, « “Big Moustache” tutoyait les puissants comme les petites gens », Ouest-France, 22 octobre 2014.
  7. Daily Motion, avril 2012 (voir en ligne).
  8. « Christophe de Margerie : obsèques à Paris lundi, avant l'inhumation mardi en Normandie », AFP, 24 octobre 2014, 13 h 24.
  9. « Christophe de Margerie inhumé mardi à Kairon », Ouest-France, 24 octobre 2014.
  10. Jean-René Rivoal, « Christophe de Margerie a été inhumé », Ouest-France, 29 octobre 2014.