Adolphe Tardif

De Wikimanche

Adolphe Tardif, né à Coutances le 12 février 1824, et mort à Paris le 4 mars 1890, est une personnalité de la Manche.

Adolphe Tardif suit en même temps les cours de l’École de droit et ceux de l’École des Chartes. Il est diplômé archiviste paléographe le 15 janvier 1849.

Le 30 août 1850, il devient docteur en droit. Inscrit au barreau de Paris, il entre au ministère des Cultes, devient chef de division et conseiller d’État en service extraordinaire. Il est ensuite appelé à la chaire de droit civil et de droit canonique du Moyen Âge à l’École des Chartes.

Il s’est particulièrement occupé de l’histoire du droit. Il reçoit le prix Koenigswarter à l’Académie des sciences morales et politiques pour ses nombreuses œuvres.

Bibliographie

  • Des comtes du palais, sa thèse d’archiviste, 1849 ;
  • Des origines de la communauté de biens entre époux, thèse de doctorat, 1850 ;
  • Monuments historiques, cartons des rois, 1807, in-4° avec atlas ;
  • Notions élémentaires de critique historique, 1884, in-8°;
  • la Procédure civile et criminelle aux 13/14e ou procédure de transition, 1885, in-8°;
  • Recueils de textes pour servir à l’enseignement de l’histoire du droit, 1883-1885, in-8° ;
  • Le Droit privé au 13e d’après les Coutumes de Toulouse et de Montpellier, 1886, in-8°;
  • Histoire des sources du droit canonique, 1887, in-8° ;
  • Histoire des sources du droit français. Origines romaines, 1890, in-8°.

Distinctions

Il est promu chevalier de la Légion d’honneur le 12 août 1865.

Lien interne