Adolphe De Saint Denis

De Wikimanche

Adolphe Alphonse Désiré De Saint Denis, né à Tourville-sur-Sienne le 9 octobre 1921 [1] et mort à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 10 mars 2018 [2], est une personnalité militaire de la Manche, combattant de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie

Âgé de vingt-trois ans, Adolphe De Saint Denis s’engage dans la 2e Division blindée (DB) du général Leclerc à son passage dans la Manche en août 1944, comme quarante-deux autres jeunes ou réfugiés d’Agon-Coutainville et du canton. Il est affecté au régiment blindé de fusiliers marins (RBFM).

Hommage

  • Son nom figure sur la liste des engagés volontaires dans la deuxième division blindée Leclerc en août 1944, établie en 1997.

Distinction

  • Croix de guerre
  • Citation collective de l'équipage du Tank Destroyer « Strasbourg » : “Ont détruit au cours de la prise des villages de Gerstheim et d'Obenheim, par leur sang-froid et leur audace en se portant seuls avec leur char en avant de la colonne, un panther, une auto-chenille blindée d'infanterie, un canon d'assaut et empêché la destruction par les allemands d'un pont important sur la route de Boofsheim.
  • Citation individuelle : “pointeur du « Fantasque ». Canonnier pointeur remarquable. A tiré les 15 et 16 avril à l'attaque du réduit de Royan, plus de 120 coups sur les ouvrages ennemis. De nombreux coups ont été enregistrés au but, neutralisant des casemates, réduisant au silence des coupoles. Son char ayant sauté sur 4 mines, bien que blessé, a contribué à l'évacuation de son matériel, faisant l'admiration de tous par son courage et son abnégation

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2018.
  2. « Acte de décès n° 109 - État-civil de Saint-Germain-en-Laye - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2018.