Émile Daudon

De Wikimanche

Émile Daudon, né à Mers-sur-Indre (Indre) le 29 mars 1893 et mort à Torigni-sur-Vire le 7 juillet 1973[1] est un homme politique de la Manche.

Il est maire de Torigni-sur-Vire de 1945 à 1960[2]. Il reconstruit la commune, très meurtrie par les combats de la Libération, et fait bâtir les premières HLM.

Après les élections municipales de 1959, le 20 mars, Gustave Le Breton, refuse le poste de maire bien qu'il ait obtenu à six reprises la majorité des voix. Aussi, Émile Daudon est reconduit dans ses fonctions au cours d'une réunion où cinq conseillers quittent la salle pour marquer leur désaccord[3][4].

Interpellé sur les allocations de la loi Barangé, non perçues par la commune en 1956, 1957, 1958 et 1959, Émile Daudon présente sa démission, elle est entérinée le 20 janvier 1960[3].

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1973.
  2. « Les quatre maires de l'après-guerre », Ouest-France, site internet, 25 mars 2014.
  3. 3,0 et 3,1 « Torigny-les-Villes. 1959 : Torigni-sur-Vire sans maire après dix tours », Ouest-France, site internet, 20 mars 2020.
  4. « Après dix tours de scrutin, Torigni-sur-Vire reste sans maire », Ouest-France, 21 mars 1959.

Article connexe