Brectouville

De Wikimanche

Révision datée du 16 novembre 2010 à 19:35 par 90.62.210.87 (discussion) (Lieux et monuments)

Brectouville est une commune du département de la Manche.

<googlemap lat="49.0239" lon="-1.0233" zoom="9" type="terrain" > 49.0239, -1.0233 </googlemap>


Commune de Brectouville
Arrondissement Saint-Lô
Canton Torigni-sur-Vire
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Torigni-sur-Vire
Gentilé Brectouvillais(es)
Population 138 hab.
Superficie 3 74 km²
Densité Erreur d’expression : opérateur < inattendu, hab./km2
Altitude 29 m (mini) - 137 m (maxi)
Code postal 50160
N° INSEE 50075
Maire
Defaut image.png

Saisir la légende de l'image


Toponymie

Attestations anciennes

  • Britecolvilla 1159 [1].
  • Bretecouville s.d. [1].
  • ecclesia de Bretecovilla ~1350 [2].
  • Bretecoville 1406 [1].
  • Brethecoville 1494 [3].
  • Bretecoville 1612/1636 [4].
  • Brectouville 1640 [5], 1677 [6].
  • Bretonville [lire Bretouville] 1713 [7].
  • Britouville 1716 [8].
  • Prectouville 1719 [9], 1758 [10].
  • Brictouville 1753/1785 [11].
  • Brectouville 1829 [12], 1854 [13], 1903 [14], 1962 [15], 1972 [16], 1978, 1993 [17].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est l'anthroponyme (nom de personne) d'origine anglo-scandinave Bretecol, anglicisation du nom scandinave hypothétique °Bretakollr, soit « le domaine rural de Bretecol ». Ce dernier nom est attesté en Angleterre vers 1050 [18]. Le nom scandinave °Bretakollr postulé par la forme anglo-saxonne n'est en fait attesté nulle part, quoique François de Beaurepaire [1] et à sa suite René Lepelley [19] le citent témérairement sans astérisque.

Ce nom scandinave, non attesté mais tout à fait plausible, est issu de la combinaison des éléments Breta-, génitif pluriel de Bretar « les Bretons », c'est-à-dire ici « les Gallois », et -kollr, identique à l'ancien islandais kollr « tête, crâne rasé », et par extension « homme ».

Géographie

  • Longitude Ouest : 01° 01' 24
  • Latitude Nord  : 49° 01' 26

Histoire

En 1640, le fief, terre et sieurye de Brectouville (vicomté de Bayeux, grand bailliage de Caen) appartiennent à Monseigneur de Matignon [5].

Démographie

Évolution démographique
1829 1861 1868 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
334 212 166 123 125 122 149 169 157 138
Source 1829, 1861, 1868 : Annuaire de la Manche.
Nombre retenu à partir de 1962 : Population sans doubles comptes.

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Qualité
(1829)
Mette-Deslandes
(1868)
Adeline
.... - 2001
Joseph Marie
2001 - ....
Philippe Compère Professeur des écoles
Source 1829, 1868 : Annuaire de la Manche.
(....) : en exercice en cette année.
À compléter.

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Lieux et monuments

  • Église du 18e siècle (1758)
  • Point de vue sur les Roches de Ham et la vallée de la Vire

Personnalités liées à la commune

Annexes

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 86.
  2. Pouillé du Diocèse de Bayeux, ~1350, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 122D.
  3. Comptes de la Débite du Diocèse de Bayeux pour 1494, in Auguste Longnon, op. cit., p. 138D.
  4. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620].
  5. 5,0 et 5,1 Rôle des fiefs du grand bailliage de Caen (vicomtés de Caen, Bayeux, Falaise et Vire) et de leur possesseurs dressé en 1640, Bulletin Héraldique de France, 1890-1892, p. 28b.
  6. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  7. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  8. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  9. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  10. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  11. Carte de Cassini.
  12. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Saint-Lô, p. 162.
  13. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  14. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  15. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  16. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  17. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  18. Gillian Fellows-Jensen, Scandinavian Personal Names in Lincolnshire and Yorkshire, Copenhagen, Akademisk Forlag, 1968, p. 64 s.v. °Bretakollr.
  19. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 77b. À noter que l'auteur parle d'un « nom de personne anglo-scandinave Bretakollr », ce qui est faux : seule la forme Bretecol est anglo-scandinave, et non son étymon postulé °Bretakollr, qui est, lui, scandinave.

49°01′10″N 1°01′35″O / 49.01944, -1.02639