Théodose du Moncel

De Wikimanche

Théodose du Moncel.

Théodose Achille Louis vicomte du Moncel, né à Paris le 6 mars 1821, mort à Paris le 16 février 1884, est une personnalité scientifique et politique liée au département de la Manche.

Biographie

Issu d'une grande famille noble normande, Théodose du Moncel est le fils du comte Alexandre du Moncel (1784-1861), général du génie et pair de France, qui possédait à Martinvast une ferme modèle, et d'Amélie de Magneville († 1829).

Jeune, il part visiter les sites archéologiques grecs et couvre ses besoins par la vente de ses croquis.

De retour à Paris, il s'intéresse à la science. Il devient ingénieur électricien des lignes télégraphiques de France et invente nombre d'appareils qui lui valent d'être reconnu par ses pairs, ainsi qu'une médaille de 1re classe à l'exposition universelle de 1855 [1]. Parmi ses créations : l'anémographe électrique à calculateur, le régulateur électro-automatique de la température, le mesureur électrique à distance... Il est élu membre de l'Académie des sciences le 21 décembre 1874.

Le 28 novembre 1849, il se marie à Saint-Bouize (Cher) avec Camille de Bachasson de Montavilet (1832-1887), qui lui donne une fille, Amélie.

Vue de Cherbourg dessinée par Théodose du Moncel pour Voyage aérien en France.

Il fonde avec Emmanuel Liais et Auguste Le Jolis, la Société nationale des sciences naturelles et mathématiques de Cherbourg en 1851. Dix ans auparavant, il entrait à la Société nationale académique de Cherbourg.

Il est membre de la Société d'agriculture de l'arrondissement de Cherbourg

Il est conseiller général de la Manche (canton d'Octeville) de 1861 et 1870.

En 1879, il lance la revue La Lumière électrique.

Distinctions

Il est officier de la Légion d'honneur le 5 décembre 1866 et membre de l'Ordre impérial de Saint-Vladimir (Russie).

Bibliographie

  • « Rapport à M. le Préfet de la Manche sur la situation de l'agriculture dans l'arrondissement de Cherbourg »,

Annuaire agricole publié par la Société d’agriculture de l’arrondissement de Cherbourg, n° 11, Imprimerie de Thomine, Cherbourg, 1849

  • « Rapport sur la situation, les ressources et les besoins de l'agriculture dans l'arrondissement de Cherbourg », Annuaire agricole publié par la Société d’agriculture de l’arrondissement de Cherbourg, Imprimerie de Marcel Mouchel, Cherbourg, 1851
  • « Rapport sur la situation, les ressources et les besoins de l'agriculture dans l'arrondissement de Cherbourg », Annuaire agricole publié par la Société d’Agriculture de l’Arrondissement de Cherbourg, Imprimerie de Marcel Mouchel, Cherbourg, 1852
  • L'Exposition des applications de l'électricité, 1854
  • L'Électricité comme force motrice, réédition éd. Forgotten Books, 2017
  • Le Microphone, la radiophonie et le télégraphe, Librairie Hachette, 1882 ; réédition éd. Ligaran, 2017

Notes et références

  1. Guillaume Viel, Sociabilité et érudition locale : les sociétés savantes du département de la Manche, du milieu du XVIIIe siècle au début du XXe siècle, t. I, thèse de doctorat, Université de Caen, 17 décembre 2017.

Lien interne

Liens externes