Pierre Mangon du Houguet

De Wikimanche

Pierre Mangon du Houguet, né à Réville vers 1631, mort à Valognes le 16 novembre 1705, est un écrivain de la Manche.

Il est « écuyer, conseiller du Roi, vicomte et capitaine de Valognes (jusque vers 1694), sénéchal royal et juge politique en ladite ville et vicomté et anciens ressorts d'icelle » [1].

En 1699, en voisin du couvent des Cordeliers de Valognes, il donne des terres aux Cordeliers qui lui concèdent le droit d'inhumation dans leur église [2].

Il laisse plus de vingt volumes manuscrits de copies de titres sur le Cotentin et de travaux historiques et géographiques, dont la plupart sont conservés à la bibliothèque de Grenoble (Isère), quelques autres à la bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris [1] et à la bibliothèque municipale de Valognes [3].

Bibliographie

  • Léopold Delisle, Les mémoires de Pierre Mangon, vicomte de Valognes, impr. F. Le Tual, Saint-Lo, 1891, 32 pages (lire en ligne)
  • Alexis Douchin, Pierre Mangon du Houguet et ses travaux d’érudition locale dans le Clos du Cotentin sous Louis XIV, Mémoire de maîtrise d’histoire, Université de Paris IV-Sorbonne, 2002

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 J.-L. Adam, « Valognes », in Cherbourg et le Cotentin, impr. Le Maout, 1905.
  2. A. Benoist, « Les Cordeliers de Valognes (1477-1790) », Mémoires de la société archéologique de Valognes, 1885, t.IV, p. 51-52 (lire en ligne).
  3. Mémoires sur la ville de Valognes.