Les Cités cherbourgeoises

De Wikimanche

Les Cités cherbourgeoises est une société anonyme d'habitat à loyer modéré (SA HLM) de la Manche, située à Cherbourg-en-Cotentin.

Histoire

Elle est créée le 7 janvier 1954, à l'initiative du député et maire de Cherbourg, René Schmitt (1907-1968), alors président de la commission de la Reconstruction à l'Assemblée nationale, qui en prend la présidence[1].

Le 20 septembre 1957, le premier bâtiment est inauguré à Cherbourg.

Elle réalise 500 logements « tant en HLM B qu'en logements économiques et familiaux » : 277 logements à la résidence Charcot-Spanel avec un petit centre commercial de 5 boutiques et un centre social avec halte garderie[1], deux tours de 70 logements et deux tours destinées à la Marine nationale à la résidence de Chantereyne [2]. Elle construit, en outre, 126 logements à la résidence de Batavia.

De 1962 à 1969, à Tourlaville, elle construit 290 logements dans dix bâtiments de trois à quatre étages, sur le terrain des Flottes, pour 2,8 millions de nouveaux francs.

Maurice de Parcevaux (-1978) est longtemps son architecte en chef.

Patrimoine

En 2013, le parc social des Cités cherbourgeoises est constitué de 3 685 logements à 89 % collectifs, sur six communes du Cotentin[3]  :

  • 1 735 logements (1 682 collectifs et 53 individuels) à Cherbourg-Octeville
  • 871 logements (656 collectifs et 215 individuels) à Équeurdreville-Hainneville
  • 559 logements (542 collectifs et 17 individuels) à Tourlaville
  • 302 logements (270 collectifs et 32 individuels) à La Glacerie (résidences Beauséjour 1 et 2)
  • 208 logements (132 collectifs et 76 individuels) à Beaumont-Hague (résidences Coriallo, Cotis-Capel et Aurigny)
  • 10 logements (8 collectifs et 2 individuels) à Gonneville (résidence Mermoz)

Chiffre d'affaires

Son chiffre d'affaires est de 17,9 millions d'euros en 2015.

Bibliographie

  • « Les Cités cherbourgeoises », Études normandes, livr. LXIII, 2e trimestre 1967

Administration

Adresse : Société anonyme d’HLM
Résidence Charcot-Spanel – CS 50115
50101 Cherbourg-en-Cotentin Cedex

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Une histoire, sur le site www.sahlmcc.com
  2. « Habitat », Cherbourg Économique, 3e trimestre 1960, p. 116.
  3. Patrimoine sur le site www.sahlmcc.com

Lien externe