Julien Cerisier

De Wikimanche

Julien Cerisier, né à La Lande-d'Airou le 12 avril 1729, mort le 10 juillet 1809, est une personnalité religieuse de la Manche.  

Aux débuts de l’École centrale de la Manche

Julien Cerisier est né dans une famille de huit enfants. Sa mère le dirige vers un pensionnat, à Rouffigny, tenu par un prêtre qui l’encourage. Il devient élève des Jésuites de Caen, puis termine sa philosophie à Avranches.

Trop jeune et trop pauvre pour être prêtre, il trouve une place de précepteur à Rennes, puis part à Paris, en 1748, à pied, où il restera .....45 ans. Il devient prêtre en 1753 et régent de réthorique aux "Grassins ", l’une des abbayes de la faculté des Arts de Paris. Il y fera la connaissance d’un autre Manchois, le Consul Lebrun, qui deviendra son ami.

En 1773, chargé de prononcer le discours des remises de prix, il se montre trop libéral. Son avancement est stoppé net. A l’heure de la Révolution, il est favorable à des réformes mais la violence l'écœure et il se retire à La Lande-d’Airou. Le maire d’Avranches lui propose l’organisation de l’École Centrale de la Manche, première école normale instituée par la loi de Brumaire et la fonction de bibliothécaire qui le verra classer 10.000 volumes provenant des Abbayes du Mont Saint-Michel, de Montmorel, du Chapitre et du séminaire d’Avranches.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562